Silana blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 3 janvier 2016

☆ 2016 ☆

bonne_annee_2016.JPG

3ème jour de l'année 2016, et je me décide à montrer le bout de mon museau.
Une nouvelle année s'est terminée.
2015, avec des épisodes personnels et nationaux difficiles et parfois même douloureux, m'a fait réfléchir, et je crois bien aussi, un peu mûrir.

J'avais envie de revenir aujourd'hui par ici pour vous souhaiter avant toute chose une très belle année 2016. Parce-que j'ai découvert que malgré mon manque de régularité, malgré mon absence de plusieurs semaines parfois, vous continuez à être fidèles à Un battement de Sil... Il y a ces petits mots que vous m'envoyez de temps à autres pour me demander si tout va bien, ces petits commentaires que je n'espère pas recevoir et que je découvre, sur d'anciens comme de nouveaux articles, et qui viennent illuminer mes soirées. Il y a aussi les "stats" dont je me moque éperdument mais qui m'indiquent que les fidèles passent toujours régulièrement par ici.

Pour tout ça, merci.

Ce n'est pas un secret, j'ai songé plus d'une fois à fermer Un battement de Sil... parce-que cette exposition sur la toile, bien que réfléchie, m'effraye, m'empêchant de me sentir complètement libre de vous en dire plus certaines fois. La gestion vie personnelle/vie professionnelle est parfois complexe. Au delà du manque de temps qui est une vraie contrainte, je me suis toujours attachée à ce que mon blog soit "vrai", c'est à dire qu'il ne soit pas formaté et qu'on trouve de vrais morceaux de Silana dans mes articles, quitte à ce que ça puisse me mettre en danger parfois. Ne pas écrire plutôt que d'écrire des articles sans âme a toujours été mon parti pris.

Avec le recul, je suis heureuse de ne pas avoir mis un terme à ces 6 années de blogging et de pouvoir continuer à écrire la suite de l'histoire avec vous, même si nous sommes passés de près de 300 articles par an à seulement à peine 80 cette année.

En 2016, je ne vais pas vous promettre de revenir en fanfare. Je ne sais pas quel rythme je pourrai tenir mais j'aimerais écrire davantage, vous proposer des tests qualitatifs qui vous aideront à faire vos choix, mais aussi continuer de vous faire découvrir de nouveaux produits.

Pas plus de résolution que cela. Pour le reste, on tâchera en 2016, comme pour chaque année d'être heureux.

Accéder au bonheur, ne serait-ce que de temps à autre, c'est tout ce que je vous souhaite.

A très vite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 17 décembre 2015

Montres à quartz preppy chic : Daniel Wellington, Cluse ou Christian Paul ?

comparatif_montres_preppy_daniel_welligton_cluse_christian_paul__1_.JPG

A moins d'avoir vécu dans une grotte ces six derniers mois, vous n'avez pas pu passer à côté de la montée en puissance de la montre, accessoire devenu indispensable des looks des modeuses.

Il ne se passe pas une seule journée sans que mon flux Instagram n'affiche une jolie montre qui vient habiller avec élégance un poignet de fille en vue. Si j'ai toujours aimé porter de jolies montres, je n'ai jamais fait attention à ce que ma montre s'accorde à ma tenue. Or, depuis quelques mois, j'ai multiplié les achats pour varier les plaisirs.

J'avais donc envie de vous présenter les trois montres que je porte principalement, même si mes montres achetées il y a plus longtemps ne sont pas en reste non plus.

Lire la suite...

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 16 décembre 2015

Acné adulte, trois mois après le début du traitement Curacné

acne_rebelle_3_mois.jpg

Je reviens vous parler de mon traitement Curacné que j'ai débuté le 8 septembre dernier, il y a donc plus de trois mois désormais.

Je vous a parlé des premiers pas sous traitement début octobre et j'aurais souhaité vous faire des bilans plus réguliers mais ma vie réelle a pris le pas sur ma vie virtuelle et c'est seulement maintenant que j'ai pris le temps de faire une nouvelle photo illustrant pour partie les effets. La photo du mois d'octobre était surexposée, parce-que comme souvent, j'ai voulu rendre la réalité plus belle.

Cette fois, j'ai décidé d'assumer et cette photo reflète parfaitement l'état de ma peau en ce 16 décembre.

Avant de vous parler de mes dernières semaines, je voulais revenir sur une chose importante qui fait écho à des commentaire que j'ai pu lire dernièrement sur la toile. Non Curacné (alias Roaccutane) n'est pas destiné à des personnes ayant une acné sévère, avec pleine de boutons comme beaucoup peuvent se l'imaginer. J'en suis la preuve puisque Curacné m'a été prescrit alors que j'avais surtout des boutons sur des endroits ciblés. C'est en revanche le caractère "rebelle" de mon type d'acné qui, après avoir résisté à des traitements classiques, a conduit la dermatologue à me le proposer.

Début octobre, je vous ai laissés sur une peau avec des poussées d'acné provoquée par le traitement et de la sécheresse au niveau des commissures des lèvres, mais aussi de certaines zones du corps.

Deuxième mois :

De début octobre à début novembre, le médecin a reconduit mon traitement avec le même dosage de 30 mg, estimant qu'elle ne pouvait augmenter eu égard à la sécheresse de ma peau et que par ailleurs, les effets étaient tout de même notables avec cette posologie.

Ce deuxième mois a été assez douloureux. Je ne sais pas ce qui s'est passé mais j'ai continué à avoir des poussées de boutons fortes sur le menton avec des boutons blancs assez douloureux que j'avais très envie de toucher. En parallèle, j'ai eu des croutes très sèches dans le nez qui me faisaient très mal en plus de provoquer une gêne pour respirer. Enfin, dès que je faisais du sport, je ressentais des courbatures plus fortes qu'habituellement.

Heureusement, en revanche, les sécheresses au niveau du visage se sont bien estompées.

Troisième mois :

Le troisième mois a été plus paisible avec une peau sur laquelle j'ai retrouvé beaucoup moins de "chapelets" de boutons comme les appelle ma dermatologue. Il y a deux zones qui sont encore résistants et pour lesquelles il est encore nécessaire de "purger" mais globalement, il y a du progrès dans le sens où je n'ai plus de boutons actifs et purulents. J'ai en revanche des sortes de dartre, plaques rouges que j'essaye actuellement de traiter.

Sur le reste du corps, c'est beaucoup moins positif. Mes mains sont très très sèches, ainsi que mes jambes. J'ai beau hydrater encore et encore rien n'y fait. Cela génère des petites plaies à certains endroits.

J'ai eu mon troisième rendez-vous de suivi du traitement le 7 décembre dernier. Ma dermatologue a décidé de me maintenir à 30 mg car elle voit bien qu'augmenter la doser ne serait pas forcément bénéfique avec le risque d'accentuer encore plus la sécheresse de ma peau.

Je pense que je serai encore quelques semaines sous traitement. En interrogeant ma dermatologue sur la capacité du traitement à faire disparaître les tâches et cicatrices qui sont nombreuses sur ma peau, elle m'a assuré que je finirai pas constater un effet. Actuellement ce n'est pas vraiment le cas même si avec un bon fond de teint, j'arrive à couvrir tout ça.

Côté bilan pour ces deux derniers mois, je fais le constat que mes poussées d'acné ont enfin cessé ce qui est très positif. Toutefois, je suis loin d'avoir retrouvé une peau qui me convienne, plus uniforme et harmonieuse. En parallèle, j'ai une peau sur le reste du corps qui est vraiment très sèche et pas du tout agréable au "toucher" ce qui n'est pas génial quand on aime prendre soin de soi.

*Je rappelle que je ne suis pas médecin et que seul un médecin, et a fortiori un dermatologue, peut vous prescrire sous réserve de signature de l'accord de soins et de contraception sous traitement Roaccutane/Curacné. Cette série d'articles n'a aucunement pour finalité d'affirmer que Roaccutane est le seul traitement qui vous permettra de vous débarrasser définitivement de votre acné d'adulte. Il vise simplement à retracer mon parcours, unique même si potentiellement similaire en certains points aux vôtres, et à vous faire part de mon expérience mois après mois. Je réponds avec plaisir à vos questions dans les commentaires où le débat, dans le plus grand respect et la plus grande bienveillance, est le bienvenu.

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 6 décembre 2015

Comparatif spécial boxes de fin d'année Birchbox & Glossybox

comparatif_boxes_decembre_birchbox_glossybox__1_.JPG

Décidément, je n'arrive vraiment pas à être assidue dernièrement. Mais rassurez-vous, tout va très bien pour moi, malgré le traitement Roaccutane que je suis toujours et qui m'assèche énormément la peau. J'y reviendrai dès demain (promis, juré, pas craché !).

Pour le reste, j'ai adopté un petit chat trouvé dans ma rue en septembre, et c'est un vrai bonheur de passer l'hiver avec elle. Je profite de cet article pour vous montrer sa jolie frimousse mais le sujet essentiel reste bien entendu la comparaison des Glossybox & Birchbox que je reçois mensuellement depuis très longtemps maintenant.

Pour cette fin d'année, Birchbox & Glossybox ont vu les choses en grand, chacune à leur manière toutefois. Je vous propose de vous présenter les trois boxes reçues et de vous donner mon avis sur chacune. Vous allez vite le constater, le curseur s'est inversé et en train de pencher sérieusement vers Glossybox...

Lire la suite...

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 11 novembre 2015

Glossybox Rose Carpet VS Birchbox ba&sh

Enfin, me revoilà !
Mon jour férié a été productif puisque j'ai réussi à prendre un tout petit peu d'avance sur le blog ce qui devrait me permettre de publier un peu plus régulièrement dans les prochains jours.

Birchbox_ba_sh_Glossybox_RoseCarpet__1_.JPG
Aujourd'hui, j'ai choisi de vous présenter façon choc des titans la Glossybox et la Birchbox du mois. Comme vous le savez, je reçois ces deux boxes depuis près d'un an et demi maintenant et, souvent, entre les deux mon cœur balance même si je reconnais une petite préférence pour la Birchbox.

J'ai donc saisi un mois de collaboration pour ces deux boîtes beauté pour les comparer de nouveau et vous proposer un avis assez complet, libre à vous de me dire dans les commentaires si vous le partagez ou non.

Birchbox_ba_sh_Glossybox_RoseCarpet__9_.png

La Glossybox du mois de novembre est le fruit d'une collaboration avec la chaîne Youtube Rose Carpet qui appartient au groupe M6 et qui rassemble un collectif de youtubeuses parmi lesquelles EnjoyPhoenix, Elsamakeup, Sandrea26France, Emma CakeCup. A mes yeux, Rose Carpet est une chaîne concurrente d'ICON France, créée tout récemment par Michelle Phan.

Je ne suis à titre personnel pas abonnée à Rose Carpet qui cible un public plus jeune, mais il m'arrive de regarder de temps à autres certaines des vidéos. Je trouve qu'on retrouve l'âme de la chaîne et de ses youtubeuses dans le coffret qui s'est voulu tourné plus particulièrement vers le make-up. A cette occasion, la Glossybox a revêtu un look à fleurs type liberty gris avec des pointes de rose fluo sur le ruban. Un design assez punchy, qui ne me correspond pas vraiment, sans doute car je suis plus âgée que le public Rose Carpet.

La boxe est accompagnée d'un livret que j'aime toujours beaucoup lire. On y trouve des conseils, tutos et interviews/portait chinois des différentes youtubeuses. La mise en page est travaillée, les photos très réussies, c'est un joli petit magazine qui se lit avec plaisir. Dans cette boxe, on trouve également un petit carnet Rose Carpet assorti à la box. Difficile pour moi de m'en servir puisque je n'évolue pas professionnellement dans le domaine de la beauté et que le carnet reste assez "étiqueté" mais je suis certaine qu'il fera plaisir à ma petite sœur.

Birchbox_ba_sh_Glossybox_RoseCarpet__3_.JPG

Concernant les produits, j'en ai trouvé cinq dans ma boxes.

  • palette « All About Greys" - ESSENCE (4,99 € l'unité)
  • mascara Roller Lash - BENEFIT (8,82 € les 3g)
  • masque éclat - COSLYS (3,83 € les 20 ml)
  • crème de jour Photo Hydra Day - TALIKA (35 € les 30 ml)
  • shampooing éclat couleur -  SCHWARZKOPF PROFESSIONNAL (2,93 € les 50 ml)

VALEUR TOTALE = 55,57 €

Birchbox_ba_sh_Glossybox_RoseCarpet__4_.JPG

Mon avis (je précise que je n'ai pas encore testé tous les produits)

Je suis plutôt satisfaite globalement de cette Glossybox. Comme je vous le disais précédemment, je la trouve cohérente au niveau du lien entre le thème et les produits. Après, je ne suis pas extrêmement emballée par tous les produits, sans doute pour la simple raison qu'avec le temps je deviens plus soins que make-up. La palette Essence par exemple, je ne pense pas l'utiliser car j'ai déjà un superbe gris de chez Lancôme et je n'ai pas envie d'en changer. Pour le reste très contente du soin Talika qui est adapté à mon type de peau, et surtout du mascara Benefit que j'ai déjà hâte de tester !

Passons maintenant à la Birchbox...

Birchbox_ba_sh_Glossybox_RoseCarpet__5_.png

Chez Birchbox, c'est avec la marque de prêt à porter ba.sh qu'il y a eu mise en commun. Ce n'est pas la première fois que Birchbox collabore avec une marque de prêt à porter, puisque - souvenez-vous - c'est ainsi que j'ai découvert Sézane il y a deux ans. Ici, l'idée est que Birchbox s'invite dans le dressing de ba&sh.

Pour l'occasion, la boxe a repris l'imprimé ethnique de tissus déclinés chez ba&sh et l'a proposé en deux teintes : rose poudré ou bordeaux, au choix des abonnées. Il était également possible de commander le débardeur que l'on voit dans la superbe vidéo réalisée pour l'occasion. J'ai eu très envie de commander le débardeur en bordeaux, toutefois son prix 90 € (40 € pour les abonnées) m'a vite refroidie, même pour du ba.sh au regard de la composition : 100% viscose. J'ai donc passé mon tour, sans regret.

Birchbox_ba_sh_Glossybox_RoseCarpet__6_.JPG

J'ai été emballée par le joli design de la box que j'ai choisi bordeaux, cette couleur étant l'une de mes préférées. Une petite déception en revanche sur la pochette qui, au delà d'être minuscule, ne me plaît pas en terme de rendu.

Birchbox_ba_sh_Glossybox_RoseCarpet__7_.JPG

Six produits se trouvaient dans ma boxe :

  • Ol Shampoo - DAVINES (6,23 € les 30 ml)
  • Ol Conditioner - DAVINES (1,08 € les 12 ml)
  • Blush Fratboy - THE BALM (1,14 € les 0,57 g)
  • Baume d'amour - LE COUVENT DES MINIMES (3,13 € les 25 ml)
  • CC-Cream - YOUTH LAB (10,56  les 20 ml)
  • Sérum peau congestionnée - BALANCE ME (10,26 € les 7 ml)

VALEUR TOTALE = 32,40 €

Birchbox_ba_sh_Glossybox_RoseCarpet__8_.JPG

Mon avis (je précise que je n'ai pas encore testé tous les produits)

Je suis ultra emballée par le contenu de cette Birchbox. C'est bien simple : je vais utiliser tous les produits et ce, le plus vite possible. Le sérum me semble nickel pour compléter l'action de mon traitement Curacné. En parallèle, la nuit j'appliquerai le soin hydratant intensif. Je suis une fan de la première heure des produits Davines (à Bordeaux, vous les trouvez au Spa Mozaïk) et tellement ravie de les voir ici ! Et pour les deux produits de make-up, c'est tout ce que j'aime ! L'impression que ce coffret a été fait sur-mesure. C'est l'un de mes préférés sur cette dernière année.

Par contre, je ne vois pas vraiment la plus-value apportée par la collaboration avec ba&sh. Ok, on a un design de box plutôt chouette et une petite pochette assortie mais en terme de lien à la beauté, même si on trouve une interview "dans la salle de bain de Barbara & Sharon" (les créatrices de ba.sh), ça reste assez limité.

Au final, j'ai aimé ces deux boxes, avec une préférence cependant pour la Birchbox. Je pense qu'au regard de mon âge qui avoisine la trentaine, je me retrouve plus dans le partenariat avec ba&sh, même si le lien à la beauté est limité qu'avec la chaîne Rose Carpet, qui aussi sympa qu'elle puisse être, reste à mon sens plus axée pour des adulescentes.

La sélection de Birchbox m'a vraiment plu même si peu de nouveautés, puisque seule la marque YOUTH LAB m'est encore inconnue.

Mes liens de marrainage :

* chez BIRCHBOX (un bon d'achat de 5 € vous est offert est valable sur l'e-shop // en entrant le code BEAUTYKIT un duo

* chez GLOSSYBOX

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 27 octobre 2015

Joyeux 6 ans Un battement de Sil...

6_ans.jpg

Pas beaucoup de mots ce soir mais j'avais tout de même envie de marquer, en ce mois d'octobre 2015, les 6 ans d'Un battement de Sil... Mon blog m'a suivie depuis ma chambre d'étudiante à Bordeaux où un beau jour, j'ai décidé de me lancer et de créer un espace de partage autour de la beauté, jusqu'à mon appartement de femme active, qui ces dernières semaines n'a plus vraiment le temps de publier des articles de qualité.

Je reviens très vite (l'essentiel c'est d'y croire !) pour vous présenter ce qui rythme niveau beauté/lifestyle mon quotidien dernièrement.

Prenez soin de vous et merci d'être (toujours ?) là. ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 4 octobre 2015

Acné adulte, mes débuts avec Roaccutane/Curacné...

Avant toute chose et avant de vous parler de ma prise de décision concernant Curacné/Roaccutane, je voulais vous remercier à avoir été aussi nombreuses à commenter mon dernier article sur l'acné adulte. Paulette a également contribué à donner de la visibilité à cet article et sachez que tout cela m'a fait chaud au cœur car les premiers jours avec ce traitement ne sont pas les plus faciles.

Je tenais avant de continuer mon article à vous préciser une chose que j'aurais probablement dû écrire plus tôt. Tous mes articles sur cette thématique seront écrits en différé, parce-qu'il m'a semblé important au regard des enjeux de ce traitement de l'acné adulte, de pouvoir peser mes mots et donc pour cela de prendre une certaine distance. Vous serez en effet d'accord avec moi pour constater qu'un effet négatif peut être très difficile à gérer instantanément mais que quelques jours plus tard, on le relativise et on le perçoit différemment d'où l'intérêt de ne pas se précipiter à écrire.

acne_adulte_curacne_avis.png

Ainsi, lorsque j'ai publié mes deux premiers articles sur la réflexion autour de prendre/ne pas prendre Roaccutane, mon choix était déjà fait et mon deuxième RDV chez le dermatologue passé. Vous avez été nombreuses à me conseiller des traitements plus doux ou des sites de renseignements sur l'acné et je vous en remercie vraiment. Sachez cependant qu'à mon sens, j'ai testé déjà suffisamment de traitements doux, bio, naturels, de parapharmacie (mais bien évidemment pas forcément l'ensemble de ceux que vous mentionnez) pour envisager Roaccutane. Je me suis seulement autorisée une prise de conseils auprès de vous au cours de l'été via Instagram, qui ne m'a guère aidée mais qui a eu au moins le mérite de me rassurer quant au fait que je ne sois pas isolée face à ce problème devenu courant chez les femmes à partir de 25 ans.

Je comprends tout à fait certaines positions très marquées concernant Roaccutane, mettant en valeur que dans la balance risques/bénéfices, les risques l'emportent et que ça ne vaut pas le coup de tenter le diable. J'ai longtemps été plutôt de ceux qui pensaient que Roaccutane devait uniquement être utilisée dans le traitement de l'acné sévère. Et puis, être confrontée depuis plusieurs années à une acné rebelle sous forme de crise sur différentes zone du visage a changé la donne pour moi De toutes les façons, je pense qu'on réfléchit différemment dans tout domaine lorsqu'on est soi-même concerné.

Au final, à quatre jours de mon RDV, je me suis décidée à faire ma prise de sang à jeun (test de grossesse - tryglicérines - transaminases) et au cours du week-end, j'ai décidé de me lancer dans l'aventure, non sans avoir posé trois questions à ma dermatologue sur les impacts et les possibilités d'arrêter le traitement à tout moment si les effets indésirables étaient trop marqués pour moi.

Pour ce deuxième RDV, j'ai trouvé ma dermatologue beaucoup plus attentive et bienveillante. Elle m'a remis le carnet que vous voyez sur la première photo et m'a fait signer un formulaire d'accord de soins et de contraception pour les patientes. Le carnet me semble plutôt destinée aux adolescentes mais les conseils qu'il prodigue, notamment en ce qui concerne les dangers de l'isotrétinoïne sur un bébé à naître, doivent être rappelés à toute personne décidant de suivre ce traitement et je pense qu'il n'est pas inutile en cela de le lire au calme chez soi.

J'ai commencé mon traitement le mardi 8 septembre. Chaque soir depuis cette date, je prends 30 mg (3 comprimés de 10 mg) au cours du repas.

Les premiers effets ne se sont pas faits attendre. La première semaine, j'ai été très fatiguée. La fatigue ne fait pas partie des effets indésirables mis en avant mais chez moi, ça a été le plus marquants les premiers jours. J'étais épuisée après une journée classique de travail, je me couchais avec les poules et faisais pratiquement le tour de l'horloge. Heureusement, cela n'a duré que quelques jours et j'ai ensuite retrouvé une énergie tout à fait normale.

Sont ensuite venus les effets classiques du traitement au cours de la deuxième semaine. Peau du visage qui était très réactive, très asséchée et qui demandait beaucoup d'hydratation, faut de quoi des dartres se formaient. J'ai donc appliqué de la crème très riche à plusieurs moments de la journée et bu 2L d'eau par jour et rapidement, ces effets se sont estompés. Aujourd'hui, ma peau du visage nécessite toujours beaucoup d'hydratation, mais moins que celle du corps qui a pris un aspect peau de crocro très marqué avec des zones très sèches. Le plus douloureux à ce jour reste mes commissures de lèvres qui, comme vous le voyez sur la photo, sont très abîmées malgré une application intensive de baume. Ouvrir à la bouche pour croquer une pomme est un véritable calvaire par exemple.

La bonne surprise, c'est que je n'ai pas eu d'autres effets négatifs. Je craignais notamment une irritabilité plus forte, des pertes de cheveux, une sécheresse oculaire (je suis porteuse de lentilles et rappelez-vous, mon ophtalmologue m'a déconseillé ce traitement) ou encore des douleurs musculaires en courant mais rien de cela ne s'est produit, et j'ai repris la course à pieds avec des performances plutôt encourageantes en cette rentrée.

roaccutane_bilan_1_mois.JPG

Au niveau des effets sur les cicatrices anciennes et boutons, j'ai été bluffée par la vitesse à laquelle ma cicatrice sur la joue (restes de la poussée d'acné du printemps dernier en photo ici) a disparu. Le traitement a également été particulièrement probant sur les boutons situés sur le front, le nez, les joues qui se sont asséchés et ont disparu en un rien de temps, beaucoup plus vite que par le passé.

En revanche, je n'ai pas échappé aux premières poussées d'acné liées à ce traitement et mon menton et ma mâchoire ont été recouverts dès la troisième semaine de boutons rouges inflammés très douloureux, beaucoup plus que ce que je peux avoir habituellement. Je vous les montre sur cette photo pour partie en espérant que vous ne voyez pas cela comme le musée des horreurs mais comme une trace vous permettant de vous situer mois après mois et de constater à mes côtés l'évolution.

Pas d'effet notable en revanche du côté des points noirs qui sont toujours présents. Je trouve toutefois globalement mon teint plus lumineux, même si plus rouge que d'ordinaire, sans doute une sensibilité accrue.

Globalement, je suis satisfaite de ces trois premières semaines passées sous Roaccutane. J'ai été un peu effrayée les premiers jours par ma fatigue (même si cette cure de sommeil m'a sans doute fait le plus grand bien) et en même temps surprise par l'efficacité sur les cicatrices et notamment cette cicatrice sur la joue (une autre photo ici) qui me complexait et que je n'arrivais pas à faire partir depuis des mois malgré des produits éclaircissants ayant fait leurs preuves. Pour le moment, j'estime que les effets indésirables, principalement la sécheresse labiale, sont tout à fait supportables au regard des promesses du traitement. La première poussée d'acné, classique dans ce traitement, est un peu déstabilisante puisque pour ma part, je n'avais jamais eu autant de boutons aussi douloureux au même endroit. Mais le fait d'avoir été avertie en amont m'aide à accepter cette période pas simple au niveau de la gestion de l'image de soi. Rendez-vous dans quelques jours pour savoir quels sont les soins que j'applique désormais quotidiennement.

*Je rappelle que je ne suis pas médecin et que seul un médecin, et a fortiori un dermatologue, peut vous prescrire sous réserve de signature de l'accord de soins et de contraception sous traitement Roaccutane/Curacné. Cette série d'articles n'a aucunement pour finalité d'affirmer que Roaccutane est le seul traitement qui vous permettra de vous débarrasser définitivement de votre acné d'adulte. Il vise simplement à retracer mon parcours, unique même si potentiellement similaire en certains points aux vôtres, et à vous faire part de mon expérience mois après mois. Je réponds avec plaisir à vos questions dans les commentaires où le débat, dans le plus grand respect et la plus grande bienveillance, est le bienvenu.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 22 septembre 2015

Girly tea time : les gens heureux lisent et boivent du thé

girly_tea_time__1_.png

Cela fait un petit moment que j'ai très envie de reprendre mes articles "Girly Tea Time" sans forcément trouver le moment pour faire des photos. Mais ce soir, ça y est, j'ai réuni trois petites choses dont un thé - forcément !- dont je vais vous parler.

girly_tea_time__1_.JPG

On commence par le thé-star de ce tea-time partagé.

Il s'agit de thé vert à la menthe des Laboratoires Yves Ponroy, vendu sous la marque bio conseils. Je suis une grande fan de thé à la menthe mais j'en trouve rarement de très bons. Avec ces sachets, j'ai été agréablement surprise puisque le goût de menthe est bien présent ce qui fait la différence, je trouve, avec d'autres thés à la menthe au même prix. Personnellement, j'ai toujours bu ce thé chaud. Néanmoins, il est possible de le boire froid ce qui doit être tout aussi bon.

Dans la boîte, on trouve 20 sachets pour 4,70 € en moyenne. Je trouve le prix raisonnable pour une marque bio. J'ai d'ailleurs racheté ce même thé dans ma petite boutique bio qui commercialise cette marque.

girly_tea_time__2_.JPG

Je vous présente maintenant deux livres que j'ai littéralement dévorés cet été. Il s'agit d'une histoire en deux tomes écrite par Agnès Martin-Lugand : "les gens heureux lisent et boivent du café" suivi de "la vie est facile, ne t’inquiète pas".

Soyons claires, habituellement je ne suis pas une lectrice assidue de ce type de roman, façon histoire de vie un peu dramatique. Mais allez savoir pourquoi, j'ai aimé le titre du premier roman et j'ai eu envie de tourner les pages. Alors je l'ai acheté et Diane m'a emportée avec elle dans sa vie parisienne, sa vie de jeune maman, amoureuse, qui tient un café littéraire jusqu'au jour où un drame se produit :

« ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. J’ai appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu mourir avec eux. Mais mon cœur battait obstinément et me maintenait en vie. Pour mon plus grand malheur ».

Vient le temps du deuil qui dure, dure, et ne se finit pas. Felix son meilleur ami, son meilleur soutien, qui tente de lui sortir la tête de l'eau. En vain ! Et il y a Diane, devenue un fantôme d'elle-même. Diane qui n'arrive pas à se relever. Diane qui décide d'aller noyer son chagrin en Irlande...pour le meilleur et pour le pire.

girly_tea_time__3_.JPG

J'ai lu en quelques heures à peine ce premier roman. Le style est fluide et le roman assez court. Quel plaisir à tourner les pages, j'ai été emportée dans ce pays que j'affectionne tant, dans cette histoire qui m'a légèrement rappelé le film "PS : I love you". J'ai été touchée par ce roman, et dès le lendemain j'enfourchais mon vélo et courais les librairies peu nombreuses de ma ville pour trouver la suite, qui était d'ailleurs en rupture de stock dans l'une d'entre elles.

Je n'ai pas pu attendre, la nuit suivante, je terminais "La vie est facile, ne t'inquiète pas". De nouveau, j'ai fait partie des bagages de Diane lorsqu'elle a retraversé la Manche pour rentrer à Paris, rouvrir avec Felix son café Les gens heureux lisent et boivent du café, sortir de nouveau, prendre de nouvelles habitudes.

Et là aussi, j'ai complètement accroché, espéré que Diane fasse les bons choix. J'ai terminé ma lecture du baume au cœur, quelques larmes au coin des yeux et un sourire un peu niais sur les lèvres.

Lire ces deux romans est un vrai plaisir que je vous recommande à toutes.

girly_tea_time__4_.JPG

Enfin, j'avais envie de terminer cet article avec une nouvelle découverte en matière de bougie. Vous savez que j'adooooore les bougies. J'en allume une quasiment tous les soirs, sauf l'été où il fait déjà bien assez chaud. Mais ça y est, les températures ont déjà bien chuté dans l'Hérault, et j'ai repris ma petite routine.

La petite dernière pour laquelle j'ai eu un énorme coup de cœur est la bougie phyto-aromatique "Rituel de Java" de Cinq Mondes.

Chez Cinq Mondes, il existe cinq bougies correspondant chacune à un rituel, dont les noms sont toujours évocateurs. La couleur de la bougie de ne varie pas, en revanche le végétal dessiné dessus diffère selon la destination.

Java en Indonésie est une destination qui m'attire énormément. Je rêve d'aller y faire un trek en alternant - bien entendu, vous me connaissez - avec quelques nuits plus luxueuses au bord des océans Pacifique et Indien.

Forcément, pour moi qui cherche l'évasion, la bougie Aromatique Rituel de Java est idéale. La fragrance est bien présente et idéale pour une pièce entre 20 et 30 m². Cinq Mondes s'est inspiré d'arômes traditionnels utilisés en Indonésie qui se traduisent par l'utilisation d'huiles essentielles de d’Eucalyptus et de feuilles de Cannelier aux vertus purifiantes.

Je trouve la fragrance enveloppante et en même temps absolument pas entêtante. Elle est vraiment agréable, chaleureuse et se fond parfaitement dans mon intérieur.

Le prix de la bougie est assez élevé (37 € les 180g), toutefois la qualité est là : le verre ne brûle pas, la cire 100% végétale se consume uniformément sur toute la surface. Il faut compter 40 heures de combustion. Je pense rapidement acheter la bougie rituel de Kyoto qui provoque la rencontre des huiles essentielles de rose et de gingembre. Un mélange qui m'intrigue !

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 19 septembre 2015

Acné adulte, deux mois pour réfléchir au traitement Curacné...

acne_rebelle_avant.jpg

Avant de commencer cet article, je souhaitais vous remercier pour vos commentaires sous mon dernier article de la catégorie acné rebelle. Merci pour tous vos conseils et votre soutien. Je voulais aussi vous dire que ces articles sont écrits par choix après avoir pris ma décision que vous connaîtrez dans le tout prochain article.

Pour vous situer les choses dans le temps, ma plus grosse crise d'acné date de mi-octobre dernier et depuis, il y a eu très peu de mieux. J'ai néanmoins laisser le temps passer, voulant croire à un hypothétique miracle. Vous savez, de celui dans lequel on se réveille un matin avec la peau sans imperfections sans savoir pourquoi c'est soudainement passer.

Malheureusement, pas plus que de Père Noël il n'y a eut de miracle et lorsque l'été arriva, mon acné - douloureuse en plus - était toujours là. En juillet, je rencontrais donc ma dermatologue pour la première fois. Telle que je l'ai dépeinte, il est vrai qu'elle paraît assez antipathique. Il est vrai que mon premier RDV a été assez étrange puisque directement elle m'a proposé Curacné, ce qui pour certaines vous a vraiment étonnées. C'est sans doute de ma faute puisque je n'ai peut-être pas assez accentué mon déterminisme vis à vis de l'éradication de mes boutons. Il faut savoir sue je suis arrivée à sa consultation avec un bilan sanguin récent des plus complets, la liste de l'ensemble des traitements médicaux (surtout deux crèmes) et biologiques (argent colocoïdal etc.) ainsi que les crèmes de grande distribution (y compris paraphamacie) testés. Je suis donc pour partie génératrice du fait qu'elle m'ait indiqué ce traitement.

Il n'empêche qu'en sortant de ce RDV, j'étais un peu déstabilisée car je ne pensais pas être dirigée vers Curacné/Roaccutane. J'ai donc posé une photo sur Instagram pour vous demander vos avis sur ce traitement. J'avais deux mois pour réfléchir, autant les utiliser à bon escient.

Les réponses n'ont pas tardé et le débat a même failli partir en cacahouette entre deux filles que j'adore, en lien avec l'expertise des médecins spécialistes. Je vous ai lues attentivement mais ça ne m'a pas vraiment aidée tant les positions étaient tranchées et les expériences toutes personnelles. A cette même période, j'ai aussi lu l'article très complet à ce sujet d'Eleusis Megara qui m'a encore plus perdue. Toujours au début de ce premier mois, j'ai écouté les avis de mes proches qui me déconseillaient tous ce traitement, craignant non seulement pour ma santé mais aussi pour celle des éventuels enfants que j'aurai après avoir subi ce traitement. C'est sûr, à 28 ans, votre entourage commence à vous projeter en maman...

Est arrivé un autre RDV avec un autre spécialiste, mon ophtalmologue, au milieu du mois de juillet. Visite classique, on parle un peu de mes problèmes récent à supporter mes nouvelles lentilles à la journée. Il regarde et voit qu'effectivement j'ai les yeux secs. Je tilte alors sur les effets potentiels de Curacné et lui en parle.

Que n'avais-je pas fait là ?

J'ai eu le droit à un sermon sur les effets de Curacné/Roaccutane. Dans mon cas, c'était inenvisageable. Sans compter qu'il a connu des ados qui ont mis plusieurs années à se remettre de la sécheresse ophtalmique que cela a engendré.

Non non non, définitivement, Madamoiselle, ce traitement n'est pas pour vous, m'a t-il dit.

Je lui ai alors dit que vivre à vie avec de l'acné ce n'était pas non plus pour moi. Ce à quoi il m'a proposé de tester quelque chose d'assez simple : boire 2L d'autre de source en bouteille par jour pendant un mois, hydrater ma peau au lieu d'essayer d'assécher mes boutons, et constater les effets au bout d'un mois.

Mouais...mode conte de fée miraculeux réactivé. J'avoue que ça m'a arrangée puisque pendant un mois je n'avais plus à décider, juste à différer ma prise de décision dans l'attente que toute l'eau bue et l'hydratation apportée à ma peau fasse son petit effet.

Vous vous en doutez, un mois plus tard, toujours pas de changement à l'horizon. Mon menton était toujours plein de microkystes et j'avais également quelques boutons douloureux localisés sur le front et les joues.

Mais je n'arrivais toujours pas à me décider. Pourtant le RDV programmé avec ma dermatologue approchait à grands pas et il fallait que je fasse, si j'acceptais Curacné, une prise de sang trois jours avant...

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 10 septembre 2015

Acné adulte, le jour où j'ai enfin consulté une dermatologue !

acne_rebelle.jpg

Je m'appelle Silana, j'ai 28 ans et de l'acné rebelle depuis 4 ans maintenant.

Je ne sais plus trop comment ça a commencé.
Jusqu'à mes 23 ans, ma peau s'est vraiment tenue à carreaux et lorsque je regarde mes vieilles photos, je comprends pourquoi mes copines et ma famille m'enviaient mon teint 0 défaut. D'ailleurs, vous aussi chères lectrices, vous m'avez souvent complimentée sur mon teint lors de mes avant/après test de produits teint.

Mais ça, c'était avant.
Je n'ai pas vraiment d'hypothèses pour expliquer ce qui s'est passé après.
Déménagement, stress, beaucoup de nouveaux produits testés, redéménagement, moins de sport, moins de petits plats faits maison.
Honnêtement, je ne sais pas et je pense que je ne saurai jamais. Toujours est-il que je me rappelle de l'hiver 2011 durant lequel plein de petits boutons sont apparus sur mon front et mon dos leur donnant un aspect granuleux. A l'époque j'ai pensé à une allergie alimentaire et j'ai essayé de trouver à quoi cela pouvait être lié. Sauf que je n'ai jamais réussi à identifier la cause. Ces boutons sont partis mais d'autres, localisés sur mes mâchoires, menton, joues sont arrivés, en même temps qu'une invasion de points noirs sur les ailes du nez et les joues.

Ça n'a pas été simple psychologiquement de me voir avec ce nouveau visage et je crois que j'ai perdu un peu confiance en moi durant les périodes au cours desquelles les boutons étaient vraiment très visibles.

Globalement cependant, j'avais plus de bonnes périodes que de mauvaises et je pensais qu'adopter une routine soin visage adapté suffirait à enrayer le phénomène. Pendant les quatre dernières années, j'ai donc essayé des produits (sticks anti-boutons, masque purifiant etc.) qui étaient censés m'aider à contrôler mon sébum et donc mon acné rétentionnelle.

Avec le recul, je me rends compte que ça n'a pas vraiment fonctionné puisque j'ai fini par en avoir assez et à me lasser d'essayer de nouvelles routines tous les six mois. Surtout que ça ne fonctionnait pas vraiment puisque, comme vous le voyez sur la photo, une très forte crise d'acné m'a provoqué de gros boutons inflammés sur les joues dont je porte toujours les traces aujourd'hui.

J'ai fini par aller voir une dermatologue, après qu'une crème sur ordonnance prescrite par mon médecin généraliste n'ait pas fonctionné non plus. Sans doute un peu tardivement, mais l'essentiel est que je l'ai fait.

Je lui ai tout déballé. Mon ras le bol de ces boutons douloureux qui me défigurent et que le maquillage ne suffit plus à cacher. Mes essais de récupération de ma peau d'ado. Mes craintes que mon activité de test de produits dans le cadre de mon blog beauté soit à l'origine d'une transformation de nature de ma peau. Et surtout, mon avis de retrouver une peau nette.

Elle n'y est pas allée par quatre chemins. En même temps, celle qui allait devenir MA dermato n'est pas une femme qui perd son temps, je l'avais compris à son air pincé et à sa remarque sur mes trois minutes de retard en entrant dans son cabinet. Elle a donc prononcé le nom du traitement magique.

CURACNÉ

Curacné ou l'équivalent de Roaccutane.

En l'entendant prononcer ce nom de traitement, je me suis sérieusement demandée si je n'avais pas exagéré mes propos. J'ai connu et vu des personnes sur Youtube ayant suivi ce traitement et je trouve qu'en comparaison mon acné est légère. Légère mais hormonales et donc difficile à faire partir définitivement m'a dit ma dermato. Sans compter qu'il est vrai que j'ai de plus en plus de tâches pigmentaires du fait d'anciens boutons.

Elle a pris le temps de m'expliquer le fonctionnement du traitement, les effets attendus mais aussi les inconvénients : obligation de se soumettre à un test de grossesse tous les mois, sécheresse cutanée et oculaire, risque de diminution des performances sportives etc.

Quand elle a eu fini, loin d'être rassurée, je lui ai demandé s'il n'existait pas un traitement plus doux. Elle m'a dit qu'il fallait que je sache ce que je voulais, qu'elle pensait après avoir examiné ma peau et entendu mon passif que Curacné était adapté et qu'elle me laissait deux mois pour réfléchir, le soleil étant particulièrement déconseillé lorsqu'on suit ce traitement.

28 € plus tard, j'étais dehors.

Je suis restée assez scotchée après ce rendez-vous d'une dizaine de minutes chez une professionnelle de ma ville que l'on m'avait vivement recommandée. Scotchée, ne sachant surtout pas trop quoi penser. J'ai toujours été très méfiante à l'égard de Roaccutane et on venait de m'apprendre que c'était la seule solution pour retrouver une jolie peau. J'avais deux mois pour réfléchir, peser le pour et le contre et donner ma réponse.

Tic. Tac. Le compte a rebours était lancé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 9 septembre 2015

Randonnée ♥ Cirque de Mourèze & lac du Salagou


IMG_1838.png

Les randonnées se suivent et ne se ressemblent pas, mais un an après mon arrivée dans l'Hérault, je prends toujours autant de plaisir à chausser mes chaussures le dimanche pour partir à la journée.

Aujourd'hui, je vous emmène dans le cirque de Mourèze avec un point de vue remarquable sur le lac du Salagou. Cette randonnée est l'une des plus connue de l'Hérault. Il existe différents itinéraires, dont deux - très fréquentés - qui sont proposés au petit point information à côté du parking payant. Je l'ai faite pour ma part en mai dernier lorsque ma petite sœur est venue me rendre visite, avant que l’afflux de touriste n'arrive pour l'été. J'avais choisi un itinéraire réalisable en une vraie journée de marche, nous avions en effet toutes les deux envie de beaucoup marcher.

J'ai trouvé mon itinéraire sur randogps et j'ai ensuite utilisé l'application MAP.ME sur mon portable qui m'a aidée à me repérée au milieu de tous ces cailloux vieux de 160 millions d'années.

Réputé pour ses 340 hectares de rochers pittoresques dolomitiques, le cirque de Mourèze est prisé des touristes qui viennent bien souvent faire le petit circuit d'1 heure. Au cours du début de notre randonnée, nous avons emprunté ce même sentier avant de bifurquer pour se rendre dans le lieu dit "Les Combasses". Nous sommes alors montées vers le sommet du Mont Liausson, puis redescendues côté Lac du Salagou, pour revenir dans le cirque et rejoindre les "Orgues", d'où on redescend vers le col de Portes. De là petite incursion sur le Mont Mars en passant par le col des Lousses et retour sur Mourèze. Attention, contrairement à ce qui est indiqué sur le plan, la fin de l'itinéraire n'est plus balisée. Des terrains ont été vendus et il faut s'adapter aux nouvelles clôtures. On termine la randonnée sur un chemin goudronné pour revenir au ville.

Se garer : parking gratuit 500m avant le village ou parking payant en journée juste avant d'entrer à Mourèze
Lieu de départ : Dans le village, le début du sentier est bien fléché.
Distance : 15 kms
Dénivelé positif : 865m
Point le plus bas :  216m
Point le plus haut :  491m
Durée : 6H dont 5H de marche
Difficulté : facile à moyenne

Une randonnée très sympathique avec de beaux paysages mais quelques longueurs tout de même, et surtout beaucoup de touristes, notamment au moment de pique-niquer face au Salagou.

rando_oureze.png

IMG_1976.JPG

IMG_1828.JPG

IMG_1831.JPG

IMG_1834.JPG

IMG_1836.JPG

IMG_1846.JPG

IMG_1851.JPG

IMG_1854.JPG

IMG_1865.JPG

IMG_1877.JPG

IMG_1899.JPG

IMG_1904.JPG

IMG_1906.JPG

IMG_1909.JPG

IMG_1920.JPG

IMG_1924.JPG

IMG_1927.JPG

IMG_1935.JPG

IMG_1938.JPG

IMG_1968.JPG

IMG_1978.JPG

IMG_1829.png

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 31 août 2015

Birchbox fête ses 5 ans avec le coffret From US with love

Brichbox_from_US_with_love_test_avis__1_.JPG

Ce mois-ci, Birchbox fête ses 5 ans d'existence ! Et pour l'occasion, la marque nous propose un retour aux sources en nous emmenant sur le continent américain avec son coffret "From US with love". C'est là-bas, en 2010, que Birchbox fit ses premiers pas.

Pour la petite histoire, parce-que vous êtes nombreuses à me lire depuis plusieurs années, vous savez peut-être qu'en France Glossybox et Jolie Box furent lancées presque au même moment, en juin 2010, soit un an après que Birchbox ait fédéré des milliers d'abonnés aux Etats-Unis, démontrant l'attractivité du tryvertising (=la possibilité pour les consommatrices de tester un produit en miniature avant de se décider ou non à l'acheter).

Comme quelques blogueuses à l'époque, j'ai été approchée par Glossybox et c'est elle que j'ai tout d'abord testée avant, plus tardivement, de découvrir le gérant Birchbox, qui entre temps - en 2012 - avait racheté Jolie Box, fondée par Mathilde Lacombe du blog La vie en blonde. Aujourd'hui, à mon sens, trois box beautés dominent encore le marché français :

  • Birchbox
  • Glossybox
  • Ma boîte à beauté

Les deux premières se font concurrence avec des boxes similaires tandis que la troisième propose un concept un peu différent.

Je m'en arrête là pour l'épopée Bircchbox. Tout ça pour dire que je suis heureuse de voir qu'on a le choix en France en terme de boxes beauté J'espère que ça durera encore longtemps et qu'aucune de mes deux boxes mensuelles ne croquera l'autre.

Pour revenir à l'édition "From US with Love", Birchbox nous a proposé une box très travaillée ce mois-ci. Plutôt qu'une boîte, nous avons un joli coffret façon tiroir, décoré aux couleurs de l'oncle SAM, avec des petites détails travaillés comme les étoiles qui rappellent celles du drapeau américain.

Quand on tire le tiroir, on aperçoit le petit mag' qui est vraiment devenu minimaliste ce que je regrette fortement et 5 produits. Dans cette première box (oui, j'en reçois toujours deux mais pour l'heure, c'est de celle de mon abonnement principal dont je vous parle), j'ai reçu :

  • Brume hydratante au sel de mer - PARLOR by Jeff Chastain - 4,25 € les 30 ml
  • Soin multifontctions "Sweet Bee Magic" - MEDICINE MAMA'S APOTHECARY - 5 € les 15 ml
  • Gel douche hydratant - WISH - 1,25 € les 30 ml
  • Base pour le teint - LAURA MERCIER - 11,17 € les 14,17 ml
  • Sérum City Sunscreen - SUPERGOOP ! - 7,50 € les 10 ml

VALEUR = 29 € environ

Brichbox_from_US_with_love_test_avis__2_.JPG

Avec mes cheveux fins et plutôt raides, je suis une grande consommatrice de ce type de produits qui apportent souplesse et texture à ma chevelure. Le style "wavy", j'adore ! J'ai déjà hâte de tester cette brume de PARLOR, marque créée par Jeff Chastain, gourou américain du cheveu, mon produit chouchou du moment (Davines pour ne rien vous cacher) étant en fin de vie.

Brichbox_from_US_with_love_test_avis__3_.JPG

Un petit baume à tout faire qui n'est pas sans rappeler celui d'Egyptian Magic puisqu'on y trouve les mêmes ingrédients phares, à savoir les produits de la ruche (miel, nectar, gelée royale, cire et pollen) combiné à de l'huile d'olive. Un produit naturel que j'utiliserai principalement pour ses vertus apaisantes sur les piqûres d'insectes (SCOOP : les moustiques tigres adorent ma peau !).

Brichbox_from_US_with_love_test_avis__4_.JPG

Je ne peux vous dire que du bien de ce produit LAURA MERCIER puisque c'est ma base de teint de référence pour mes maquillages sophistiqués. Elle corrige légèrement les imperfections du teint mais elle apporte surtout tenue et luminosité au maquillage. Un must have que je trouve très chouette de recevoir en format voyage dans ce coffret en édition limitée.

Brichbox_from_US_with_love_test_avis__5_.JPG

J'ai découvert la marque américaine WISH grâce à Birchbox et je vois bien reconnaître que j'y suis devenue accro, notamment au lait corps aux fruits rouges de la Birchbox Le grand SPLASH. J'aime beaucoup l'idée de tester ce gel bain douche qui sent très bon quand on approche son nez de l'ouverture. Je vais le garder pour mon prochain week-end loin de ma salle-de-bain.

Brichbox_from_US_with_love_test_avis__6_.JPG

Enfin, un produit qui m'attire - je le reconnais - un peu moins, un sérum avec un SPF30 pour lutter contre le vieillissement cutané. Je ne connais pas la marque et je ne suis pas vraiment certaine d'utiliser ce soin même je trouve le packaging joli.

Globalement, je trouve que c'est une box plutôt chouette même si pas exceptionnelle non plus. J'adore l'emballage et j'ai envie de tester tous les produits, ce qui est une bonne chose. J'ai beaucoup apprécié la présence du produit Laura Mercier. Néanmoins, je trouve qu'il manque un petit je ne sais quoi pour rendre cette Birchbox plus festive. A mon sens, la présence d'un goodie, d'un produit make-up coloré en full size ou d'un magazine spécial anniversaire aurait pu donner un peu plus de cachet à cette boxe.

En attendant, si elle vous plaît et que vous souhaitez la commander, n'hésitez pas à utiliser mon lien de marrainage qui vous permettra d'obtenir 10 € à dépenser sur l'e-shop. Bon shopping !

Happy 5 Birchbox et merci pour les surprises tous les mois !

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 27 août 2015

Glossybox Rock the city : un grand OUI !

Glossybox_Rock_the_city_septembre_avis_test__1_.png

Belle surprise avec l'édition de septembre de la Glossybox. En effet la team a fait appel aux designers d'OMY pour redécorer sa boîte façon cartoon. De prime abord, j'ai cru qu'il s'agissait des dessins d'EBOY dont je rêve d'accrocher la ville de Berlin vue à travers leurs crayons dans mon salon. Il s'agit finalement d'OMY que je découvre avec sa vision futuriste et amusante des villes. Ici du noir et du blanc, avec une touche d'orange néon pour donner un peu de piquant à une box qui n'en manque pas.

Glossybox marque des points avec un packaging moderne et captivant !

Mais au delà de ce packaging urbain, de jolies surprises aussi bien dans le Glossymag' que dans le contenu en lui-même.

Glossybox_Rock_the_city_septembre_avis_test__9_.JPG

Glossybox_Rock_the_city_septembre_avis_test__1_.JPG

Côté mag', ce sont cinq jeunes femmes de la team Glossybox qui ont pris la pose pour - je cite - "dompter l'urbaine endormie et la transformer en icône rock qui met la ville à ses pieds". En clair, oubliez le look classy et la routine métro-boulot-dodo, on réveille la lionne qui bouillonne en nous. Et le résultat est plutôt très sympa, avec des make-up colorés, des coiffures travaillés, sur des filles pleine de fraîcheur, dont on se sent proches. En prime, le magazine est flashable et nous réserve des surprises en utilisant l'application SELECTIONNIST.

Glossybox_Rock_the_city_septembre_avis_test__2_.JPG

Côté produits, j'ai été vraiment emballée par la sélection des cinq reçus, complété par un goodie assez...surprenant !

Glossybox_Rock_the_city_septembre_avis_test__3_.JPG

La sélection reçue :

  • Pinceau fard à paupières - EMITE MAKE-UP - 19 € (full size)
  • Huile hydratante visage Fiji - MONU - 9,83 € les 30 ml (full size)
  • Élastiques pour cheveux - INVISIBOBBLE - 5 € les 3 unités
  • Audacious mascara teinte black moon - NARS COSMETICS - 9,75 € pour 3 ml (26 € les 8 ml)
  • Mister Radiant - GIVENCHY - 6,6 € pour 5 ml (39,95 € les 30 ml)
  • Crème hydratante - ACADÉMIE SCIENTIFIQUE DE BEAUTÉ -  18,75 € pour 15 ml (62,50 € les 50 ml)

valeur totale = environ 59 €

Les produits en détails :

Glossybox_Rock_the_city_septembre_avis_test__4_.JPG

Audacious Mascara (black moon) - NARS COSMETICS

Même si je parle moins make-up ici - surtout pour des raisons pratiques puisque j'ai fait le choix de ne plus montrer mon visage provisoirement la faute à l'acné - je continue à me maquiller quotidiennement. Et j'aime toujours autant Nars, marque française au passage. Cocorico ! J'utilise surtout les blushes et les fards à paupières. Je ne connais pas encore leurs mascaras mais Glossybox va me donner l'occasion de découvrir leur toute dernière nouveauté en la matière.

A première vue, la description qui promet relief et intensité ainsi que la brosse dotée de deux picots ne peuvent que répondre à mes attentes. A tester dès ce week-end, dans un test mascaraté dont j'ai le secret (ou pas !).

Glossybox_Rock_the_city_septembre_avis_test__5_.JPG

Mister Radiant - GIVENCHY

Deuxième produit à ne pas manquer ! Du Givenchy et du Nars dans une Glossbox, ça change des marques que l'on peut voir habituellement ! Je ne connais pas précisément le produit Mister Radiant qui avec 4 autres "mister" fait partie d'une toute nouvelle gamme. Il me rappelle cependant mes bases de teint Paul&Joe et Guerlain que j'applique lorsque je veux un maquillage plus sophistiqué.

A priori il s'agit d'un gel qui renferme des micro-billes qui vont venir booster le teint en le rendant lumineux et doré. A appliquer seul ou en base sous son fond de teint.

Glossybox_Rock_the_city_septembre_avis_test__7_.JPG

Crème hydratante - ACADÉMIE SCIENTIFIQUE DE BEAUTÉ

On continue avec un troisième produit, une crème hydratante pour le visage qui convient à tout type de peau. Personnellement, avec ma peau acnéique, je me méfie des crèmes généralistes qui ne me réussissent rarement. J'ai tout de même ouvert cette crème et trouvé la texture agréable, onctueuse et le parfait cocooning mais peut-être un peu fort pour une crème visage.

Elle contient du beurre de karité, de l'huile de macadamia et une concentration d'actifs ciblés pour une formule nourrissante et équilibrante.

Glossybox_Rock_the_city_septembre_avis_test__6_.JPG

Pinceau fard à paupières - EMITÉ MAKE-UP

J'avais découvert cette marque suédoise avec Glossybox en 2013 puisqu'à l'époque nous avions reçu un recourbe-cils. Cette fois, c'est un pinceau creux paupières plutôt pour estomper que nous avons reçu. A voir sur le long terme mais il me semble assez doux et solide.

Glossybox_Rock_the_city_septembre_avis_test__8_.JPG

Huile hydratante visage Fiji - MONU

Dernier produit, un full size, l'huile visage de la marque MONU. A la base, ne suis pas vraiment adepte des huiles pour le visage mais la composition est intéressante avec : des huiles essentielles  de bois de rose et de patchouli. A tester rapidement car j'ai lu que l'huile de bois de rose était efficace sur les tâches pigmentaires, et les cicatrices d'acné. La texture n'est pas grasse (oui je sais, c'est étrange pour une huile) et l'odeur assez marquée avec les HE mais pas désagréable.

En bonus, les élastiques qui sont assez étranges. J'ai trouvé la chaîne Youtube de la marque qui propose des tutos pour réaliser des coiffures avec. Ils sont intéressants car à la fois ils emprisonnent bien les cheveux, tout en faisant un effet flou car on ne peut pas vraiment serrer près du crâne. Du coup, moi qui ai les cheveux fins et qui perd toujours mes élastiques si je ne serre pas, je suis ravie de cette découverte.

frise_ville.png

Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas présenté de Glossybox, plutôt par manque de temps car le contenu des deux précédentes était vraiment chouette. Cependant, dès que j'ai ouvert celle-ci, je me suis dit qu'il fallait absolument que je vous la présente rapidement pour que vous puissiez la commander à votre tour : un mascara NARS et un gel illuminateur GIVENCHY, ça ne se refuse pas ! Au delà de la jolie sélection de produits, je trouve le thème rentrée urbaine pop hyper sympa et bien interprété. Du tout bon auquel je dis OUI avec un grand sourire en espérant que la box d'octobre soit aussi réussie !

Si vous voulez vous abonner, ça se passe PAR ICI (OU PAR LA). La box coûte 15,50 € frais de port inclus et avec le code BOUGIESGB une bougie YANKEE CANDLE vous est offerte. Profitez en !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Encore un peu d'été ☼ avec Institut Arnaud

C'est la fin de l'été, il paraît.
Les touristes se font moins nombreux aux terrasses de ma ville, les plages redeviennent plus sauvages.
J'aime bien ce moment où le Sud commence à se dépeupler et où chacun prépare sa rentrée.
Parce-qu'on a beau grandir, vieillir, il ne faut pas se mentir : septembre (peut-être plus que janvier d'ailleurs) est le moment où on prend de bonnes résolutions.

Côté forme & beauté : reprendre le sport, aller faire un tour chez le coiffeur pour rafraîchir sa coupe, soigner ses ongles et les vernir plus régulièrement. Personnellement, je suis bien décidée à faire toutes choses énoncées précédemment mais aussi à prendre davantage soin de mon corps en l'hydratant davantage. Les deux spécialistes rencontrés au cours des dernières semaines ont été unanimes : je suis déshydratée.

Alors je bois. Presque deux litres d'eau par jour.  Et puis, récemment, la marque Institut Arnaud m'a également offert un duo de produits pour prendre soin de mon body, mais aussi de mes cheveux. En la matière, le lait corps à l'abricot et le perle & huiles précieuses excellent !

avis_test_institut_arnaud_blog__2_.jpg

L'institut Arnaud, vous connaissez probablement. Une marque française créée il y a 65 par un dermatologue et qui propose des produits de qualité. Personnellement, j'utilise depuis des années leur gamme minceur avec des résultats que je trouve vraiment convaincants sur le moyen terme. Leur gommage corps est particulièrement redoutable.

Depuis quelques mois, Institut Arnaud a lancé un magazine en ligne que je trouve vraiment agréable à lire. Ça prend quelques minutes et on trouve des infos utiles comme celle sur les degrés de protection en fonction du SPF contenue dans l'interview ci-dessous.

interview.png

Ce que je préfère toutefois, ce sont leurs vidéos thématiques par mois, avec pour chaque mois la mise en avant de deux produits en général. Elles sont esthétiquement très jolies et me ressemblent. Enfin, quand je dis "me", j'imagine que toutes les jeunes femmes qui - comme moi - aiment les produits de beauté, les ambiances cocooning, la déco un brin vintage des appartements s'y retrouveront. Depuis juin, c'est devenu mon petit rendez-vous (un peu comme les vidéos Birchbox que j'attends impatiemment).

Celle de juillet était vraiment superbe et mettait en avant le Perles & Huiles précieuses que l'on peut utiliser aussi bien pour le corps, que les cheveux (en bain d'huile avant le shampooing) ou encore le visage. C'est une huile que je connais depuis 2010 (mon article de l'époque) et que j'aime toujours beaucoup utiliser et dont l'odeur est vraiment délicieuse. Je ne sais pas si vous avez eu l'occasion de la voir mais sachez qu'Institut Arnaud a proposé une version collector de celle-ci avec un design "flamant rose" cet été. On l'aperçoit d'ailleurs dans sur la page 5 de l'e-Magazine d'août. J'en suis dingue : les flamants roses et moi, c'est une grande histoire d'amouuuuur !  

La vidéo d'août m'a encore plus emballée je crois. Nous retrouvons notre héroïne dans son appartement parisien, qui se prépare pour un dernier week-end avant la rentrée. Elle applique le lait pour le corps à l'abricot dont je ne me passe plus ! Mention spéciale pour la parure de lingerie Aubade repérée au premier coup d’œil. Quand je vous dis que je me reconnais dans ces vidéos ! Et puis l'idée de partir un week-end à l'improviste, en n'oubliant pas d'emporter le meilleur de ses soins pour chouchouter son corps, ça me donnerait presque envie de faire pareil. Pas vous ?

avis_test_institut_arnaud_blog__1_.jpg

Allez, j'arrête d'écrire et vous laisse profiter des derniers jours d'été.
Chez moi, ce sera dernières soirées des Estivales et grosse rando ce week-end, sans doute sur deux jours.
La France est si jolie, et les grands espaces tellement ressourçant !

carte_postale_institut_arnaud.jpg

ap.png

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 16 août 2015

Graine de pastel, soins nutritifs à l'huile de pastel de Cocagne

avis_test_graine_de_pastel_baume_gommage__1_.png

Si vous avez la chance de vous promener dans le centre historique d'Albi, vous pourrez découvrir la nouvelle boutique Graine de Pastel qui y a ouvert en juillet dernier. Mes pas m'ont menée jusqu'à elle hier alors que je découvrais un nouveau bout de ma région d'adoption, le Languedoc Roussillon.

Il s'agit de la quatrième boutique ouverte par Graine de Pastel, créée en 2003 par Carole Garcia & Nathalie Juin et qui utilise comme actif principal l'huile de pastel, pastel que l'on appelât longtemps "or bleu" car il fut la première source de richesse du Pays de Cocagne (triangle constitué par les villes de Toulouse, Carcassonne et Albi) au XIIème siècle avant d'être supplanté par l'indigo au XVème siècle.

Aujourd'hui, le pastel - de la famille des crucifères - qui est une plante ressemblant à une salade donnant de grandes fleurs qui se transforment ensuite en fruits, est de nouveau cultivé.

Si pendant longtemps c'est pour son pouvoir pigmentaire qu'on le recherchait, aujourd'hui c'est davantage pour ses propriétés médicinales et cosmétologiques (connues d'ailleurs dès l'Antiquité) qu'on le fait pousser. En effet, des graines du pastel on extrait une huile qui contient plus de 40% d'acides gras essentiels, avec des propriétés hydratante, anti-âge, apaisante et réparatrice.

J'ai eu la chance il y a quelque semaines de recevoir deux soins. Avant de commencer à vous en parler, il faut savoir que tous les soins Graine de pastel sont certifiés ECOCERT et garantis sans parabène, silicone, phénoxyéthanol, huile minérale, colorant ni parfum de synthèse.

vue_Albi.JPG

  • Baume de Cocagne (29,90 € les 200 ml)

Bizarrement en ce moment j'ai la peau sèche. Je dis bizarrement car en général l'été je suis moins sujette à ce problème. Mais cette année, ma peau me joue des tours, merci les hormones. J'ai donc pu utiliser ce baume qui est très nourrissant en raison de la présence de l'huile de pastel mais pas seulement puisque ce baume contient aussi du beurre de karité, du beurre de cacao et de la glycérine végétale.

Il se présente dans un pot en aluminium qui se ferme en vissant le couvercle. La texture est mousseuse et la couleur de la crème légèrement bleutée ce qui est complètement raccord avec la couleur pastel emblématique de la marque.

graine_de_pastel__2_.JPG

Ce baume bien que riche est très agréable à utiliser, même l'été. J'en applique le soir en sortant de la douche, sur le corps mais sachez qu'on peut aussi l'utiliser sur le visage. Il faut un peu masser sa peau pour bien faire pénétrer le produit. Le parfum est ultra agréable, très enveloppant tout en restant frais.

Je ne suis pas prête de le lâcher, il fait une concurrence sérieuse à mon baume chéri, celui de Lavera.

Composition :
Aqua (Water), Isopropyl Myristate, Butyrospermum Parkii (Shea Butter), Helianthus, Annuus Seed Oil (Sunflower Seed Oil), Cetyl Alcohol, Theobroma Cacao Seed Butter, (Cocoa Butter), Cetearyl Alcohol, Glycerin, Glyceryl Stearate, Isatis Tinctoria Seed Oil, Peg-100 Stearate, Cetearyl Glucoside, Sodium Acrylate/Sodium, Cryloyldimethyl Taurate Copolymer, Polysorbate 80, Parfum (Fragrance), Caprylyl Glycol, Isohexadecane, Propylene Glycol, Bht, Ascorbyl Palmitate, Citric Acid, Benzophenone-4, Methylisothiazolinone, Citral, Hydroxycitronellal, Isoeugenol, Benzyl Salicylate, Geraniol, Linalool, Citronellol, Hexyl Cinnamal, Limonene, Alpha-Isomethyl Ionone, CI 42090 (FDC BLUE 1), CI 60730 (DC VIOLET 2).

avis_test_graine_de_pastel_baume_gommage__7_.JPG

vue_Albi_2.jpg

  • Gommage visage (17,50 € les 50 ml)

J'ai adoré la présentation du gommage qui, si elle génère du suremballage ce qui n'est pas optimal écologiquement parlant, est vraiment trop mignonne avec un charme rétro auquel j'adhère totalement. Le sachet cartonné dans lequel est glissé le tube du gommage est à l’effigie de la belle Paule dont vous pouvez découvrir la légende sur le site de Graine de pastel.

avis_test_graine_de_pastel_baume_gommage__6_.JPG

Le tube métallique du gommage n'est pas sans rappeler les tubes de gouache utilisés par les peintres. Encore une petite référence au pastel que je trouve vraiment bien pensée.

avis_test_graine_de_pastel_baume_gommage__2_.JPG

Le gommage a une texture légèrement granuleuse, rafraîchissante et une odeur fleurie assez présente.

Dans la composition, on trouve de l'huile de pastel mais aussi de la poudre de noyaux de prune de Gascogne, très doux pour un gommage mécanique.

Au niveau de l'application, on met un peu de produit au bout de ses doigts et on masse quelques instants avant de laisser poser 3 minutes. L'argile blanche (kaolin dans la liste d'ingrédients) présente va alors sécher et absorber les impuretés. Ensuite on rince et c'est alors qu'on sent vraiment les petits grains pour le gommage. J'ai eu l'impression d'avoir affaire à un masque-gommage 2-en-1 et n'ai pas ressenti le besoin de faire un masque derrière.

Même si le produit est agréable à utiliser avec un résultat que je juge efficace sur l'élimination des peaux mortes et l'éclat du teint, je n'ai pas été complètement emballée. Avec ma peau mixte, j'aime les textures avec davantage de grains et en la matière. J'ai trouvé mon bonheur avec une marque dont je vous reparlerai très très vite. En attendant, si votre peau est sensible, ce gomma pourrait tout à fait faire votre bonheur car il est vraiment doux.

Composition :
Aqua, anthemis nobilis flower extract, Kaolin, Caprylic/capric triglyceride, Glycéryl stearate, Glycerin, Hydrated silica, Parfum, Cera alba, Cetearyl alcohol, Xanthan gum, Isatis tinctoria seed oil, Sodium stearoyl glutamate, Prunus domestica seed powder, Helianthus annus seed oil, Tocopherol, Beta-sitosterol, Squalene, Quartz, Dehydroacetic acid, Benzyl alcohol, Citric acid, Citral, Benzyl salicylate, Linalool, Limonene.

avis_test_graine_de_pastel_baume_gommage__3_.JPG

avis_test_graine_de_pastel_baume_gommage__4_.JPG

J'ai vraiment été emballée par la découverte de cette marque de ma région d'adoption qui met en valeur l'huile extraite d'une plante qui ne pousse que chez nous. Je trouve l'univers très bien pensé, les boutiques vraiment très belles (vous pouvez voir des photos sur les comptes Facebook et Instagram de la marque) et les produits convaincants aussi bien en terme de sensorialité qu'au niveau de leur efficacité. Nécessairement, certains me conviennent mieux que d'autres, il me faudra donc rapidement prolonger ma découverte en testant d'autres soins. Je vous avoue avoir déjà repéré la brume d'oreiller qui est un type de produit que j'affectionne particulièrement.

Tentée par la découverte de cette jolie marque française ?

vue_Albi3.jpg

avis_test_graine_de_pastel_baume_gommage__5_.png

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 27 juillet 2015

Une p'tite mousse ?! #1

mousses_nettoyantes_melvita_may_cohr_caudalie__1_.JPG

Vous le savez, pour le démaquillage, je suis une adepte de l'huile. J'ai adopté ce mode de démaquillage il y a plusieurs années et s'il m'arrive exceptionnellement d'utiliser un lait ou une lingette, je ne changerai pour rien au monde de méthode. Pourtant, lorsque j'ai fini de me démaquiller, je ne supporte pas d'appliquer immédiatement du sérum ou de la crème sur ma peau. Je ne la trouve pas "propre" et il me faut absolument utiliser un combo mousse nettoyante + eau florale/thermale.

Si vous m'aviez demandé quelle était ma mousse préférée avant le test de ces trois-là, je vous aurais immédiatement répondu la mousse nettoyante d'Avène. J'en garde un souvenir impérissable malgré sa fin de vie tragique : arrivée trop tard pour faire enregistrer ma valise à l'aéroport, j'ai dû la passer en bagage à main et, bien entendu, laisser au comptoir d'embarquement une partie de mes cosmétiques !

Pour autant, je ne l'ai pas encore rachetée pour la simple et bonne raison que les produits nettoyants sont les rares avec lesquels je peux m'amuser à changer régulièrement puisque qu'ils ont une action soin limitée du fait qu'ils ne pénètrent pas la peau pour plusieurs heures. Avec ma peau sujette à l'acné rebelle, je prends désormais très peu de risques côté soin et me contente de valeurs sûres.

Ces six derniers mois, j'ai donc testé trois mousses nettoyantes, avec des prix, des compositions, et des odeurs différentes. Voici une petite présentation de chacune d'entre elle qui vous aidera peut-être à faire un choix lors d'un prochain achat.

mousses_nettoyantes_melvita_may_cohr_caudalie__2_.JPG

Mousse nettoyante Ecobiology - Mary Cohr (23 € les 150 ml)

Habituellement, je ne mets pas plus de 15 € dans ma mousse nettoyante mais complètement emballée par le soin contour des yeux Eye Repair que j'ai reçu à l'institut Mary Cohr, je me suis autorisée un petit écart budgétaire que je n'ai absolument pas regretté.

La mousse Ecobiology est sans savon, formulée avec des actifs d’origine 100% naturelle et enrichie d’un agent anti-calcaire.

Elle a une composition que je qualifierais de "correcte", rapport à la présence positive et appréciée d'huile de ricin et d'aloe vera en principe actif, mais compensée par le choix de mettre comme conservateur le Methylisothiazolinone qui ne vaut pas mieux, voir pire, que les parabens.

Water (Aqua), Glycerin, Disodium Laureth Sulfosuccinate, Sodium Lauroyl Sarcosinate, Cocamidopropyl Betaine, Sodium Cottonseedamphoacetate, Coco-Betaine, PEG-7 Glyceryl Cocoate, Sodium Chloride, Fragrance (Parfum), PPG-26-Buteth-26, PEG-40 Hydrogenated Castor Oil, Aloe Barbadensis Leaf Juice (Aloe Barbadensis Gel), Alpha-Glucan Oligosaccharide, Trisodium EDTA, Sodium Benzoate, Magnesium Nitrate, Methylchloroisothiazolinone, Magnesium Chloride, Methylisothiazolinone

A l'utilisation, cette mousse se révèle très plaisante. La texture est extrêmement "mousseuse", douce et agréablement parfumée. Elle nettoie bien la peau et la laisse confortable. Pour autant, aussi plaisante soit-elle, je ne pense pas la racheter car son prix est trop élevée pour une composition pas assez propre à mon goût.

mousses_nettoyantes_melvita_may_cohr_caudalie__3_.JPG

Mousse nettoyante fleur de vigne - Caudalie - 13,30 € les 150 ml

Je vous ai déjà parlé de cette mousse qui fait partie de la gamme nettoyante de Caudalie. Niveau composition, la liste apparaît longue avec quelques composants que j'aurais préféré ne pas trouver. à l'image du cyclopentalisoxane qui fait partie de la famille des silicones. Globalement, si Caudalie n'est pas une marque qui se revendique bio ou naturelle, des efforts sont faits sur la composition est c'est plutôt positif à ce niveau.

aqua (water), butylene glycol, cetearyl alcohol*, ethylhexyl stearate*, cyclopentasiloxane, glycerin*, triisostearin*, polymethyl methacrylate, bis-behenyl/isostearyl/phytosteryl dimer dilinoleyl dimer dilinoleate*, peg-20 stearate, imperata cylindrica root extract*, ci 77891 (titanium dioxide), ci 77019 (mica), hydrogenated avocado oil*, hydrogenated olive oil stearyl esters*, silica, tocopheryl acetate*, vitis vinifera (grape) seed oil*, palmitoyl grape seed extract*, hydrolyzed hibiscus esculentus extract*, dextrin*, caffeine*, benzyl alcohol, palmitoyl grapevine shoot extract*, caprylyl glycol, coffea arabica (coffee) seed extract*, carbomer, xanthan gum, tocopherol*, lecithin*, hyaluronic acid, dehydroacetic acid, sodium hydroxide, polysorbate 20, sodium carboxymethyl beta-glucan, acetyl tetrapeptide-5, tin oxide, ci 77491 (iron oxides), acrylates/c10-30 alkyl acrylate crosspolymer, palmitoyl tripeptide-1, palmitoyl tetrapeptide-7.
*Origine végétale - Plant origin

L'utilisation est agréable avec une mousse à l'odeur verte et fraîche. La mousse n'est pas très onctueuse comme la texture des deux autres peut l'être mais elle est est efficace, même sur un maquillage (léger). Par contre, je trouve qu'elle dessèche un peu.

Globalement, comme je le disais dans mon article précédent, c'est un bon basique que je vais terminer mais pas un produit coup de cœur car la sensorialité n'est pas au rendez-vous.

mousses_nettoyantes_melvita_may_cohr_caudalie__4_.JPG

Mousse nettoyante légère et bio - Melvita (14,20 € les 155 ml)

La dernière et mon coup de cœur, c'est celle-ci, signée Melvita. Melvita est une marque je redécouvre puisque je l'ai connue en Allemagne en 2006 mais qu'à l'époque, faute de moyens, je n'achetais pas leurs produits (dans mes souvenirs d'ailleurs, les produits étaient plus chers, comme ceux de Dr Hauschla, que ceux de Logona/Lavera que je m'offrais).

Melvita donc je redécouvre depuis quelques mois puisque la boutique bio au pied de chez moi distribue leurs produits et me donne envie de tout tester. Pourtant, c'est sur Birchbox que j'ai acheté cette mousse car elle était moins chère. (en vous inscrivant en utilisant CE LIEN vous avez d'ailleurs 50 points offerts soit 5 € de réduction immédiate pour découvrir l'e-shop)

Aqua/Water – Glycerin – Rosa Damascena Flower Water* – Citrus Aurantium Amara (Bitter Orange) Flower Water* – Decyl Glucoside – Caprylyl/Capryl Glucoside – Sodium Cocoyl Glutamate – Coco-Betaine – Narcissus Tazetta Bulb Extract* – Glyceryl Oleate – Coco-Glucoside – Alpha-Glucan Oligosaccharide – Sodium Glutamate – Levulinic Acid – Coconut Acid – Sodium Levulinate – Hydrogenated Palm Glycerides Citrate – Tocopherol – Sodium Chloride – Parfum/Fragrance – Potassium Sorbate – Sodium Benzoate – Linalool** – Limonene** -Citronellol** – Geraniol**.
*Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique / Ingredients from Organic Farming
**Constituants naturels du composé aromatique / Natural components of fragrance

La mousse Melvita et moi vivons une histoire idyllique. J'aime sa couleur bleu lavande, elle aime et prend soin de ma peau sans l'agresser. La texture est très resserrée et onctueuse, avec une odeur fleurie très agréable.

Sa composition certifiée bio est tout ce qu'il y a de plus clean sans pour autant gonfler le prix du produit de manière astronomique.

Au niveau des actifs, on trouve :

  • De l’eau florale de rose;
  • De l’eau de fleur d’oranger qui illumine le teint;
  • De l'extrait de narcisse.

Leur seul bémol que j'émettrais est qu'il ne faut pas compter sur cette mousse pour vous démaquiller. Pour un make-up léger, avec une brosse comme celle de Shiseido, pourquoi pas mais sinon, on oublie. En revanche, elle est parfaite pour parfaire un démaquillage en complément d'un premier passage sur son visage d'huile.

Et vous, une mousse favorite ? A moins que vous n'utilisiez pas du tout ce type de produit ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 18 juillet 2015

Du soleil sous ma douche !

gels_douche_ensoleilles__1_.JPG

A chaque saison ses gels douche !

Je fais partie de celles qui adaptent les parfums de leurs produits au temps et surtout aux températures extérieures. Il m'arrive de faire quelques exceptions. Ainsi, si en hiver je suis dingues des parfums cocooning(type Dove, Thé des vignes de Caudalie ou fleur de coton chez Sephora), quand le froid me déprime trop, je ressors un gel douche d'été pour me mettre du baume au cœur et me donner l'espoir que les premiers rayons du soleil caresseront bientôt mon minois.

L'été venu, je m'enivre de senteurs ensoleillées. Tiaré, vanille, fleurs blanches font mon bonheur. Focus sur mes trois chouchous du moment..

gels_douche_ensoleilles__2_.JPG

Sur la composition, vous allez le constater, je suis peu regardante dernièrement. Pourtant, je rêve de trouver des gels douche le plus naturel possible, et qui excluent de leurs compositions le fameux sodium laureth sulfate qui fait mousser mais qui a aussi un fort pouvoir décapant (pour apprendre à décrypter une liste INCI, rendez-vous sur le site slow cosmetique). Mais lorsque je trouve ce type de gel douche, j'ai rarement le coup de cœur à l'utilisation...

Résultat, je renoue avec ceux un peu moins bon mais qui me font voyager.

Et lorsque je culpabilise sur ma façon de consommer et de polluer la planète, je ressors mes bons vieux savons de Marseille ou d'Alep, l'un des rares qui soit totalement biodégradable.

Gel douche sensoriel Lierac (8,80 € chez Birchbox)

Je trouve le packaging extrêmement élégant et le prix tout à fait accessible pour la marque Lierac. Si la composition n'est vraiment pas terrible, l'odeur de fleurs blanches (gardenia, jasmins, camélia) est une folie pure à laquelle je ne peux pas longtemps résister. Au sortir de la douche, j'aime la sensation sur ma peau, on a l'impression qu'un film protecteur a été posé : la peau est très douce.

Formule INCI : water (aqua), sodium laureth sulfate, cocamidopropyl hydroxysultaine, disodium laureth sulfosuccinate, decyl glucoside, glycerin, fragrance (parfum), sodium chloride, coco-glucoside, glyceryl oleate, jasminum officinale (jasmine) flower extract, gardenia florida flower extract, camellia sinensis leaf extract, panthenol, propylene glycol, polyquaternium-7, hydrogenated palm glycerides citrate, tetrasodium glutamate diacetate,PEG-55 propylene glycol oleate, tocopherol, sodium benzoate, sodium hydroxide, hexyl cinnamal, limonene, linalool, benzyl salicylate, butylphenyl methylpropional, methylisothiazolinone, methylchloroisothiazolinone, sodium citrate, butylene glycol, sodium salicylate, citric acid, potassium sorbate.

Bain douche moussant monoï Sephora (7,95 €)

Découvert un peu par hasard alors que j'avais une très forte envie de gel douche à l'odeur de monoï, j'en suis très contente. L'odeur est vraiment délicieuse et le flacon plutôt mignon. Seul bémol, au regard du prix, on s'attendrait à ce que la fragrance tienne plus longtemps sur la peau.

Baume de douche apaisant Ushuaïa (2,55 €)

Il faisait partie de mes favoris cet hiver et je l'aime toujours autant. Sa texture est très agréable à appliquer et à faire mousser et elle laisse la peau extrêmement confortable.

Formule INCI : water (aqua), sodium laureth sulfate, coco-betaine, glycerin, sodium chloride ppg-5-ceteth-20 ci 19140 / yellow 5 ci 14700 / red 4, linalool, ceteareth-60 myristyl glycol parfum / fragrance sodium benzoate salicylic acid vanilla tahitensis fruit extract sodium hydroxide disodium laureth sulfosuccinate, limonene styrene/acrylates copolymer hydrogenated jojoba oil citric acid anise alcohol polyquaternium-7 benzyl salicylate benzyl alcohol

Et vous, des chouchous sous la douche pour ce mois de juillet ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Glossybox x Nailmatic

Glossybox_Nailmatic_test_avis_juin_2015__1_.png

Je vous retrouve aujourd'hui pour vous présenter la Glossybox en partenariat avec Nailmatic. Nailmatic, certaines connaissent peut-être déjà. Il s'agit de la marque qui a eu l'idée d'inventer les distributeurs à vernis en libre service. Aujourd'hui, on trouve ces vernis à prix doux un peu partout. Pour autant, je ne les avais encore jamais testés.

La réception de cette Glossybox en édition limitée a donc été l'occasion de faire leur connaissance.

Pour commencer, j'ai trouvé le coffret aux couleur pop très sympa et estival. Je pense qu'il fera partie de ceux que je recycle pour y ranger mes vernis & produits de beauté.

Glossybox_Nailmatic_test_avis_juin_2015__3_.JPG

La box contient cinq produits full-size pour prendre soin de nos mains. On a aussi une jolie pochette transparente en plastique en goodie. Cette glossybox coûte 25 € pour les abonnées et a une valeur de 51,20 €.

Glossybox_Nailmatic_test_avis_juin_2015__4_.JPG

Glossybox_Nailmatic_test_avis_juin_2015__5_.JPG

Au niveau des produits, on a une belle sélection, avec certaines marques que je connaissais et d'autres pas du tout.

  • Crème Happy Hands RITUALS (8,50 €)

Une crème qui hydrate et laisse une bonne odeur sur les mains.

  • Bain Dissolvant Sans Effort MARRIONNAUD (6,90 €)

Absolument ravie d'avoir reçu ce produit. Il est hyper efficace, même sur les patchs d'ailleurs. Après, je suis toujours un peu sceptique sur le côté hygiénique de ce produit, du coup, je l'utilise plutôt occasionnellement.

Glossybox_Nailmatic_test_avis_juin_2015__7_.JPG

  • Coffret de 3 Vernis à Ongles NAILMATIC (18 €)

Meilleur produit de la boxe ! Les couleurs des trois vernis me plaisent, ils s'appliquent facilement grâce à leur pinceau plat, sèchent vite et ont une bonne tenue. Je sens que je vais bientôt m'intéresser de plus près à leurs autres teintes !

Glossybox_Nailmatic_test_avis_juin_2015__8_.JPG

  • Polissoir Magique à 4 Faces FILOSOFILLE (5,90 €)

J'en avais déjà reçu un grâce à Birchbox et j'aime bien ce petit accessoire qui ici, a de jolies couleurs. En général, j'ai tendance à ne plus limer la surface de mon ongle pour la faire briller car mes ongles sont hyper sensibles avec une forte tendance à se dédoubler et ne supportent pas vraiment ce type de limage.

  • Set de Patchs ALFA.K (11,90 €)

Je ne connaissais pas ce type de patchs et j'ai vraiment été séduite par le principe et les jolis motifs proposés. Par contre, je ne sais pas si c'est moi qui ait de petits doigts, en tout cas, la plupart des patchs sont bien trop larges pour mes ongles. Seuls 3/8 peuvent convenir à ma largeur d'ongles. Je n'ose pas découper ceux qui sont trop larges, vous pensez que c'est ce qu'il faut faire ?

Glossybox_Nailmatic_test_avis_juin_2015__2_.JPG

Au final, et bien que n'étant absolument pas nailart-addicte, je suis plutôt emballée par cette Glossybox et les produits qui la composent. Je la trouve relativement chère tout de même mais je comprends que la spécificité du thème ait nécessité un certain investissement des marques. Au final, je trouve que c'est une boxe bien pensée qui permet même aux débutantes de s'y retrouver ! J'y aurais peut-être ajouté un vernis "soin" (base coat/top coat).

La preuve que je l'ai aimée en photo d'ailleurs puisque j'ai réussi à faire une manucure très légèrement décorative avec un patch sur l'annulaire. La pose de vernis n'est pas parfaite mais je la trouve tout de même rafraîchissante et amusante, et c'est tout ce qui compte.

Glossybox_Nailmatic_test_avis_juin_2015__1_.JPG

Avez-vous commandé cette Glossybox ? Qu'en avez-vous pensé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 16 juillet 2015

Box Mercurochrome pour petons mignons [CONCOURS]

box_soins_pieds_avis_Mercurochrome__1_.JPG

On en parle de la fixette sur les pieds ? Vous aussi vous avez tendance l'été venu à regarder les pieds des inconnus ? Dans les transports en commun, j'ai souvent le temps alors j'étudie la question. Et bien c'est fou de voir le nombre de personnes qui ne prennent pas soin de leurs pieds. Ongles abîmés, vernis qui s'écaille, callosités, c'est pas joli-joli !

Je suis assez mal placée pour parler de jolis pieds car les miens ne sont pas les plus beaux qu'ils soient. Hyper sensible, j'ai des ampoules à peu près en permanence, chaussures nouvelles ou pas, en cuir ou pas. Si en plus j'ajoute que je cours et randonne, vous vous imaginez bien que mes petons ne sont pas très mignons. Néanmoins, j'en prends soin. Je porte un joli vernis coloré que je change toutes les semaines et les hydrate régulièrement.

En revanche, je suis vraiment nulle pour m'occuper de ma plante voutaire et je laisse mon podologue faire le job une fois par an, ce qui n'est absolument pas suffisant entendons-nous bien. Même mon chéri me dit qu'il faudrait que je sois plus assidue et que j'applique des traitements spéciaux et que j'utilise une lime pour poncer un peu la corne qui se forme en réaction aux frottements (glamour bonjour !).

Je le soupçonne d'avoir passé le mot à Mercurochrome car j'ai reçu il y a quelques semaines une boxe spéciale mignons petons. Voici ce qu'elle contient :

box_soins_pieds_avis_Mercurochrome__2_.JPG

La séance de chouchoutage commence par l'utilisation de la râpe électrique qui fonctionne à piles. Elle est vendue avec trois têtes interchangeables :

  • Une râpe en acier, qui permet d’éliminer en douceur cornes et callosités : elle est équipée d’un réservoir à peaux mortes, lavable, pour une hygiène optimale.
  • Une lime gros grains pour éliminer les peaux mortes (+1 recharge fournie)
  • Une lime grains fins pour une finition parfaite (+1 recharge fournie)

L'appareil est très simple d'utilisation. On commence par la râpe en acier et on l'applique sur la zone de callosités pour les poncer. On bouge lentement l'appareil pour le laisser agir. Ça chatouille un peu mais dans l'ensemble, c'est plutôt agréable et pas du tout dangereux. On recommence ensuite le même processus avec les deux limes gros grains et grains fins.

Le résultat est plutôt convaincant mais en comparaison avec les appareil professionnels des podologues, ça semble très long. Ainsi, dans mon cas (avec des pieds avec beaucoup de callosités), il m'a fallu 4 soirées pour retrouver une peau saine et éliminer toute trace de corne.

Selon moi, c'est un bon appareil, qui va être un complément pour entretenir entre deux séances de podologue.

box_soins_pieds_avis_Mercurochrome__6_.JPG

box_soins_pieds_avis_Mercurochrome__7_.JPG

Une fois cette opération effectuée, je vous conseille d'aller rincer vos pieds. En effet même si la râpe a un petit réceptacle pour les peaux mortes, il en reste toujours un peu et mieux vaut passer un coup d'eau pour avoir les pieds propres. Veillez à bien les sécher.

Côté soins maintenant, je vous en détaille quatre pour répondre à tous vos besoins.

box_soins_pieds_avis_Mercurochrome__4_.JPG

Déodorant fraîcheur (5,50 €)


Lorsque je l'ai reçu, je n'en voyais pas trop l'utilité, le jugeant un peu trop gadget. En fait, après l'avoir testé, je lui trouve une réelle utilité. Grâce à ce déodorant j'ai les pieds secs même en cas de forte chaleur et mes pieds dégagent une odeur très agréable.

Pansements ampoules grand format (6,99 €)


Toujours bon à prendre et à glisser dans son sac de randonnée. Je suis sujette aux ampoules sur le talon sans trop comprendre pourquoi (encore un mystère de la vie !) alors j'ai pris l'habitude dès que je ressens les premiers échauffements de mettre un pansement seconde peau pour éviter d'avoir la peau irritée et de ne pas pouvoir mettre les chaussures que j'aime tant pendant quelques jours.

Ceux-ci sont particulièrement résistants, on peut même aller prendre sa douche tranquillou avec : ils ne bougent pas d'un pouce. Par contre, je ne les trouve vraiment pas donnés (> 1 € / pansement !).

box_soins_pieds_avis_Mercurochrome__3_.JPG

Huile régénérante (8,30 €)

Une huile que l'on applique localement sur les zones à callosités. Il faut bien masser pour la faire pénétrer. Elle assouplit la peau mais il faut tout de même plusieurs applications - combinées avec l'utilisation de la râpe - pour retrouver des pieds de bébé. Petit bémol : son odeur n'est pas très agréable.

Masque nuit réparateur (6,05 €)

Un masque de nuit pour nos pieds ? Quelle idée ! Je trouve l'idée amusante mais j'avoue avoir beaucoup de mal à dormir avec des chaussettes, surtout l'été, et je conçois mal d'aller dormir les pieds gras de crème. Je ne doute pas que ce masque soit très efficace mais je vais attendre des températures plus fraîches pour réellement le tester. En tout cas, les promesses en matière d'hydratation sont très tentantes !

Enfin, une fois que vous avez pris soin de vos pieds, c'est le moment de les décorer. Ma box Mercurochrome contenait des quatre mini vernis H&M nude ainsi que des écarteurs d'orteils.

box_soins_pieds_avis_Mercurochrome__5_.JPG

CONCOURS

J'ai une râpe électrique Mercurochrome d'une valeur de 29,90 € à vous faire gagner.
Pour participer, il vous suffit de me laisser un petit mot sous cet article avant le 22 juillet minuit heure de Paris dans lequel vous me dites quel rapport vous entretenez avec vos pieds, si vous les chouchoutez régulièrement ou si, au contraire, vous les maltraitez et leur infligez des talons de 12 et aucun soins !

Belle soirée et merci d'être fidèles à mon blog chéri.



pieds_1.jpg

Mes pieds il y a quelques semaines lors d'une sortie en voilier.

Bonne chance !

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 9 juillet 2015

Glossybox La Coquette

avis_Glossybox_la_parisienne_juillet__1_.JPG

Je rattrape progressivement mon retard sur le déballage de boxes. Il y aura incessamment sous peu un concours sur mon compte Instagram pour une SILANABOX. Vous connaissez mon aversion pour le gaspillage et l'accumulation de produits qui ne conviennent pas à mon type de peau.

Aujourd'hui, je vous présenter donc la Glossybox La Coquette qui est l'édition de juillet. Je l'ai beaucoup attendue car on nous promettait des produits 100% français pour les soins, mais n'ai finalement pas été très emballée par cette dernière. Pour commencer, je dois reconnaître que je n'ai pas du tout aimé les dessins de l'artiste invitée. Il s'agit de Jamie Lee Reardin qui est une illustratrice de mode américaine. Au delà de l'appréciation de ses dessins qui relève du goût de chacun après tout, j'ai trouvé assez surprenant et paradoxal que Glossybox fasse appel à une illustratrice américaine pour une boxe sur la thèmatique parisienne. N'y a t-il pas assez de talentueuses dessinatrices françaises qui auraient mérité d'être mises en avant ? Oui, je suis une fervente défenderesse du talent français. D'ailleurs, j'en profite pour vous faire découvrir le blog de Miia dont j'aime beaucoup les illustrations et Marcus le Ficus, le blog de ma copine Pauline.

Cette petite parenthèse étant faite, passons à la découverte du contenu.

avis_Glossybox_la_parisienne_juillet__2_.JPG

J'ai donc reçu six produits et en goodie une pochette en plastique transparente reprenant la tête de la Parisienne imaginée Jamie, que je me suis empressée de donner à une copine qui, elle, a bien accroché au trait de crayon de cette illustratrice.

avis_Glossybox_la_parisienne_juillet__3_.JPG

  • crème exfoliante - COSLYS - 3,46 € pour 20 ml
  • fluide hydro-matifiant - ACADÉMIE SCIENTIFIQUE DE BEAUTÉ - 11,07 € les 15 ml
  • émulsion - SISLEY - 12,44 € les 10 ml (sur le site Sephora, le flacon de 125 ml est vendu 156 €)
  • rouge à lèvres minéral - BELLAPIERRE - 19,99 € les full size de 3,5g
  • base pour mascara - MANNA KADAR COSMETICS - 12,18 € le full size 4g
  • savon invité Marjolis - SOCIÉTÉ PARISIENNE DE SAVON - 5 € le full size de 50g

VALEUR TOTALE 64 € environ

avis_Glossybox_la_parisienne_juillet__4_.JPG

On commence avec les deux produits full size côté maquillage. Mon petit regret pour ces deux là est qu'il s'agisse de marques non françaises. Avec son partenariat avec Nars ou encore 3 fées, Glossybox aurait pu davantage nous éblouir et être dans le thème.

Le premier produit est une base de mascara MANNA KADAR qui remplit bien sa mission puisque, appliqué sous son mascara, il permet d'intensifier les effets de celui-ci, et d'ajouter un peu de longueur à mes cils. Je le mets de côté pour le moment car je dois d'abord terminer ma base Estée Lauder que j'adore mais je le ressortirai le temps venu. Par contre en allant sur leur site et leurs réseaux sociaux, on s'aperçoit vite qu'il ne s'agit pas d'une marque française : tout est en anglais.

On trouve aussi dans cette box un rouge à lèvres rouge de la marque BELLAPIERRE. BELLAPIERRE est une marque qui visiblement cartonne en Angleterre. Les produits sont minérals et j'aime beaucoup la teinte de ce rouge à lèvres, parfaite pour une soirée notamment.

avis_Glossybox_la_parisienne_juillet__6_.JPG

J'ai également trouvé dans ma boxe un savon d'invité de la marque LA SOCIETE PARISIENNE DE SAVONS. Je trouve la boîte très joli avec un packaging vintage que j'affectionne énormément. Par contre, j'ai été déçue par l'absence d'odeur marquée. Le savon ne sent rien je trouve.

avis_Glossybox_la_parisienne_juillet__7_.JPG

avis_Glossybox_la_parisienne_juillet__8_.JPG

Au final, je trouve que que c'est une box tout ce qu'il y a de plus correct en terme de contenu, mais pour autant, personnellement, elle ne me fait pas bondir de joie. Je pense que le design avec l'héroïne qui ne me plaît pas du tout joue un rôle assez fort dans cela.

Et vous, qu'en avez-vous pensé de cette boxe ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

- page 2 de 77 -