Silana blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 20 septembre 2016

L'huile démaquillante DHC, l'une des meilleures du marché !

avis_test_huile_DHC__1_.jpg

Aujourd'hui, on va parler démaquillage !
Pour moi, et depuis bientôt 5 ans, c'est démaquillage exclusivement à l'huile.
Avant tout car c'est ce qui est le plus respectueux pour ma peau sensible mais aussi pour des raisons pratiques, économiques et écologiques.

J'ai eu l'occasion de tester un certain nombre d'huiles au cours des derniers mois. D'ailleurs dans mes différents articles comparatifs sur les mousses nettoyantes, je vous indiquais que j'avais commandé plusieurs huiles pour continuer à chercher la meilleure sur le marché français. Je ne vais pas tarder à vous livrer mes avis mais en attendant je voulais revenir sur l'un des best-seller dans cette catégorie, l'huile DHC.

avis_test_huile_DHC__2_.jpg

L'huile DHC est originaire du Japon où la marque a commencé à fabriquer des produits de beauté dans les années 80. Aujourd'hui n°1 de la vente directe au Japon, DHC vend 1 flacon d'huile démaquillante toutes les 10 secondes dans le monde ce qui, vous en conviendrez, montre son succès. D'ailleurs, j'en profite pour vous dire que l'huile DHC est adaptée à tous les types de peau. Souvent, j'ai tendance à lire des question autour de "j'ai une peau grasse, est-ce que si j'applique une huile ça ne va pas aggraver ce problème ?". Rassurez-vous, ce n'est pas le cas et c'est ici un produit qui ne va pas être absorbé par votre peau mais qui sera rincé. D'ailleurs sinon les japonaises dont on a (à mon avis un peu facilement) tendance à dire qu'elles ont la peau plus épaisse et grasse n'en seraient pas si fan.

J'ai découvert l'huile DHC pour ma part pour la première fois il y a quelques années et j'y suis revenue naturellement, après les moult tests que j'évoquais cette année. Je trouve aujourd'hui que c'est l'une des meilleures en terme de rapport qualité / prix.

Son packaging est simple mais pratique et bien pensé grâce au flacon pompe qui délivre en une ou deux pressions la quantité suffisante pour se démaquiller.

Sans parfum, sans colorant, sans paraben, sans huile minérale, la liste des composants est par ailleurs très courte ce qui est de bon augure.

olea europaea (olive) fruit oil, caprylic/capric triglyceride, sorbeth-30 tetraoleate, pentylene glycol, phenoxyethanol, tocopherol, stearyl glycyrrhetinate, rosmarinus officinalis (rosemary) leaf oil

Le premier ingrédient est l'huile d'olivEbe, emblème d'ailleurs de DHC, ce qui peut surprendre quand on a une vague idée du nombre d'oliviers existants au Japon. Néanmoins, je ne peux que reconnaître les multiples vertus de huile extraite du fruit de cet arbre traditionnellement méditerranéen.

Pour ses produits, DHC utilise plus particulière "la flor de aeite", une huile d’olive vierge qui est extraite d’olives vertes bio cueillies à la main. Exclusivement composée du précieux liquide qui s’écoule naturellement des olives après la première étape du broyage, l'huile est recueillie goutte à goutte sous le seul effet de la pesanteur, puis filtrée dans les laboratoires de DHC au Japon.

Elle se distingue donc de l’huile d’olive vierge classique, produite par pressage mécanique, par la pureté absolue de sa composition et la finesse extrême de sa texture.

avis_test_huile_DHC__3_.jpg

En terme d'utilisation, c'est on ne peut plus simple !

On met une pression (ou deux si l'on est très maquillée ou que l'on porte du maquillage waterproof) dans le creux de sa main. La texture est fine et liquide. On répartit dans l'ensemble des paumes et sur la pulpe des doigts et on vient appliquer ses mains sur son visage et masser les paupières (sans oublier de masser ses cils) avec ses doigts. Même si vous avez du mal à utiliser vos doigts, essayez de vous forcer les premières fois. Le coton peut être utilisé également mais je trouve que l'on part le côté écologique avec un déchet à jeter et qu'on perd énormément en efficacité, notamment au niveau du démaquillage des cils qui est fait en profondeur avec doigts + huile.

On passe nécessairement par une étape où l'on ressemble à un ramoneur au sortie de la cheminée. Comprenez que vous aurez du noir un peu partout. Pour le glamour on repassera mais ce n'est que l'histoire d'une minute maximum. Après quoi, toujours avec ses mains, on vient ajouter de l'eau (pour ma part tiède ou chaude) sur son visage et l'huile s'émulsionne très bien. En quelques secondes, l'huile DHC étant hydrophile, on débarrasse notre visage de ses impuretés.

demaquillage_huile.gif

On peut directement appliquer sa crème de nuit ensuite. Personnellement je préfère appliquer ma mousse nettoyante avant.

Je voulais également aborder la question du prix. L'huile DHC avec un prix de vente conseillé à 27 € est dans la moyenne haute. On la trouve toutefois régulièrement à prix réduit à Parashop ou Monoprix. J'achète la mienne le plus souvent sur l'e-shop Birchbox.

Pour moi, l'huile DHC est un exemple d'efficacité. Le seul point qui pourrait être amélioré à mon sens est son parfum. S'il n'est pas désagréable car neutre, il pourrait être plus féminin. Néanmoins, je préfère que l'huile sente l'huile d'olive et ait une liste d'ingrédient courte, plutôt que de voir entrer dans la composition des parfums de synthèse bien chimiques. 

Et vous, quelle est votre routine démaquillage ? Avez-vous déjà testé l'huile DHC ?

lundi 28 mars 2016

Brosser son visage ? Bonne idée pour les peaux sensibles ?

comparatif_brosses_nettoyantes_visage__7_.JPG

Courant 2012 débarquait en France la brosse qui allait révolutionner la routine visage des beauty-addict, j'ai nommé la Clarisonic. Des promesses adaptées à notre type de peau qui ne peuvent que nous tenter (peau exfoliée, affinée et plus lumineuse) grâce à une action vibrante qui permet un nettoyage en profondeur.

Hissée au rang de must-have par de nombreuses stars et youtubeuses de renom dès son apparition aux États-Unis en 2005, elle m'a - quant à moi - laissée de marbre, mon budget étudiant à ce moment-là ne m'autorisant pas une telle dépense (nb : il faut compter environ 150 € pour faire l'acquisition d'une brosse Clarisonic).

Pour ne pas être complètement à côté de la tendance, j'optais cependant pour une brosse manuelle et craquais sur celle d'une marque que j'aime beaucoup, Shiseido [ma revue complète ici]. Quatre ans plus tard, la tendance nettoyage du visage à la brosse est toujours d'actualité mais je n'ai toujours pas craqué pour une Clarisonic. J'ai eu en revanche l'occasion de tester d'autres brosses. Retour sur mes expériences.

Lire la suite...

dimanche 3 janvier 2016

Une p'tite mousse (démaquillante) ?! #2

comparatif_mousse_nettoyante_demaquillante_nuxe_uriage_ixxi__5_.JPG

Dans la série "il semble que", il semble que vous avez bien aimé mon premier article comparatif de mousses nettoyantes. Cela n'est pas si surprenant lorsque l'on considère que contrairement aux produits de soins qui ont des spécificités très...spécifiques (peau mature, peau jeune, peau sèche, peau grasse, peau mixte à imperfections, peau ridée mais encore un peu jeune à tendance mixte à grasse), le nettoyage de la peau nécessite quant à lui des produits qui, somme toute, sont assez universels.

Je vous disais il y a quelques mois que j'étais passé au combo démaquillage à l'huile suivi de nettoyage à la mousse sans vous en donner les raisons. En toute franchise, c'est à mon avis à ce jour la méthode la plus pratique-rapide-hygiénique-efficace-économique-écologique. A part lors de courts voyages pour lesquels il m'arrive d'emporter des lingettes, j'essaye au maximum de ne pas utiliser des cotons ou lingettes qui, s'ils ne sont pas renouvelables (ceux des tendances d'Emma le sont pour info), ont un impact écologique négatif. Pour le reste, c'est plus une affaire de goût. Personnellement, pour sentir ma peau propre, je n'arrive pas à me contenter de passer un coton de lait démaquillant ou d'eau micellaire.

Dans ma routine du matin et du soir, j'utilise donc une mousse. En général, la même. Après avoir testé celles de Caudalie, Mary Cohr et Melvita - avec une préférence marquée pour cette dernière - j'ai poursuivi ma découverte de mousses en parapharmacie. Le point commun des trois que je vais vous présenter aujourd'hui ? Elles prétendent avoir un pouvoir démaquillant, que j'ai vérifié bien entendu.

Allez, je vous livre mon verdict.

comparatif_mousse_nettoyante_demaquillante_nuxe_uriage_ixxi__3_.JPG

Mousse d'eau nettoyante - Uriage (12,50 € les 150 ml)

On commence avec la toute dernière que j'ai achetée, celle d'Uriage.

On la trouve relativement facilement, même s'il ne s'agit pas non plus de la marque la plus vendue en parapharmacie. Elle se présente dans un flacon transparent et bleu, plutôt joli et relativement neutre, ce qui permettra à votre chéri de vous la piquer sans scrupule aucun. [je ne sais pas vous mais moi, mon chéri adore lui aussi les mousses nettoyantes...].

Au niveau des principes actifs, on trouve :

  • de l'eau Thermale d'Uriage aux propriétés apaisantes, détoxifiantes et antioxydantes
  • de la grenade des Açores aux vertus anti-microbiennes et purifiantes pour l'hygiène de la peau mixte à grasse
  • une base lavante douce sans savon

Côté composition :

Aqua (Water), Decyl Glucoside, Butylene Glycol, Sodium Cocoyl Glutamate, Glycerin, Sodium Methyl Cocoyl Taurate, Parfum (Fragrance), Peg-40 Hydrogenated Castor Oil, Phenoxyethanol, Coco-Glucoside, Glyceryl Oleate, Benzoic Acid, Citric Acid, Polyquaternium-10-Sodium Acetate, Sodium Chloride, Punica Granatum Fruit Extract.

L'odeur est assez fraîche et mixte, plutôt agréable, elle fait typiquement odeur de parapharmacie je trouve. La mousse est onctueuse et nettoie bien la peau et la laisse confortable, bien qu'elle soit tout de même un peu asséchante. Cela dit, Uriage la recommande plutôt aux peaux normales à mixtes. Au niveau du démaquillage d'un make-up basique (typiquement teint, mascara, crayon, rouge à lèvres), elle rame un peu et il faut prévoir plusieurs passages/rinçages.

La mousse d'eau Uriage est une bonne mousse qui est adaptée aux peaux normales à mixtes. Elle a cependant deux principaux défauts : elle démaquille mal (ou alors un maquillage vraiment basique) et je trouve qu'un pression sur la pompe libère beaucoup trop de produit pour un nettoyage. Ce n'est pas un produit que je rachèterai.

comparatif_mousse_nettoyante_demaquillante_nuxe_uriage_ixxi__2_.JPG

Mousse nettoyante douceur Essenxiel - IXXI (14 € les 150 ml)

Deuxième mousse mise au ban d'essai pour ce test, celle de la gamme ESSENXIEL d'IXXI qui est en vente depuis quelques semaines désormais. J'ai eu le plaisir de la recevoir par cette marque landaise qui a pour principe actif l'OPC de pin, et qui m'a déjà convaincue avec plusieurs de ses produits, dont notamment le baume soyeux démaquillant mais aussi le sérum anti-tâches.

Dans cette mousse, on trouve les principes actifs suivants, pour un maximum de douceur et d'hydratation :

  • miel d'acacia
  • huile de coton
  • eau de pin
  • OPC pin

Et au niveau de la composition, on a :

Aqua (water/eau), sodium lauroyl sarcosinate, cocamidopropyl hydroxysultaine, glycerin, sodium cocoyl apple amino acids, 1,2-hexanediol, peg-8, mel (honey/miel), peg-7 glyceryl cocoate, pinus pinaster bark water, cottonseed glyceride, palmitoyl pine bark extract, sodium chloride, citric acid, lauric acid, sodium phytate, parfum (fragrance), chlorphenesin, hexylene glycol, tetrasodium edta, sodium benzoate, potassium sorbate, alcohol, palmitic acid, sodium hydroxide

Comme pour la première mousse, il s'agit d'un produit sans savon qui grâce à ses principes actifs est également très doux avec la peau, et par conséquent particulièrement adapté aux peaux sensibles et déshydratées. J'ai noté deux gros points forts à cette mousse d'IXXI : son odeur et sa texture.

Au niveau de l'odeur, il faut savoir qu'IXXI les travaille énormément et que chaque produit a une fragrance bien typique. Pour cette mousse, nous avons du jasmin, du musc et de l'orchidée, un parfum très féminin que j'aime personnellement beaucoup. Cela rend le nettoyage hyper agréable. Pour celles qui seraient un peu sceptiques, sachez que la fragrance ne tient pas puisqu'on rince sa peau avant de la sécher.

Concernant la texture de la mousse, c'est celle des trois qui est la plus onctueuse. Après avoir appuyé sur le flacon pompe, on a une chantilly légèrement huileuse qui en sort. Comme vous le verrez sur les photos, la présence de l'huile de coton rend la mousse un peu "grasse", c'est donc naturellement qu'elle se déplace sur la main, contrairement à celle de Nuxe qui, elle, n'a pas bougé d'un iota malgré mes légers mouvements. Pour autant, la présence de l'huile ne laisse pas de film sur la peau, elle doit en revanche apporter de l'hydratation aux peaux qui en ont besoin.

Pour IXXI, vous l'aurez compris, la sensorialité est pleinement au rendez-vous. Toutefois, j'ai été déçue par le pouvoir démaquillant qui n'est pas à la hauteur de ce que j'attendais. De plus et malgré une composition naturelle, je dois reconnaître que la mousse m'a piqué les yeux lorsque j'ai essayé d'enlever mon mascara avec, à la manière de ce que je fais avec une huile démaquillante.

comparatif_mousse_nettoyante_demaquillante_nuxe_uriage_ixxi__4_.JPG

Eau de mousse micellaire - Nuxe (14,35 € les 150 ml)

On termine avec celle pour laquelle j'ai eu un petit coup de cœur, et qui est signée Nuxe.

Avant de vous la décrire, je voulais juste vous préciser que je n'ai pas d'affinités particulières avec la marque Nuxe que je connais très mal, excepté pour leur produit phare, l'huile prodigieuse que je rachète chaque année. J'ai eu testé leurs solaires que j'ai beaucoup aimés, mais je n'ai en revanche pas réellement apprécié le seul soin que j'ai testé chez eux, le baume Rêves de Miel.

Pour tout vous dire, j'ai acheté cette mousse à cause de son nom et d'une promotion intéressante chez Monoprix qui la faisait passer à un tout petit peu plus de 10 €, ce qui m'est apparu comme raisonnable.

Concernant les principes actifs, nous avons :

  • des tensio-Actifs végétaux micellaires (dérivés d'Acides de Fruits, Huiles de Coton et de Rosier Muscat)
  • 3 Roses (Rose, Noire, Blanche).

Aqua, Glycerin, Laureth-7 Citrate, PEG-7 Glyceryl Cocoate, Poloxamer 188, Butylene Glycol, Propylene Glycol, Sodium Cottonseedamphoacetate, Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Glucose Carboxylate, Sodium Hydroxide, Capryloyl Glycine, Parfum (Fragrance), Rosa Rubiginosa Seed Oil PEG-8 Esters, Lauryl Glucoside, Rosa Centifolia Flower Water, Citric Acid, Ethylhexylglycerin, Rosa Gallica Flower Extract, Phytic Acid, Sorbic Acid, Potassium Sorbate, Rosa Alba Flower Extract, Rosa Hybrid Flower Extract, Sodium Benzoate, Geraniol, Citronellol, Linalool

J'ai beaucoup aimé le packaging rose doux et l'odeur de rose de la mousse qui est très délicate et féminine. La texture de la mousse est agréable sans plus et j'aurais tendance à penser qu'elle assèchera les peaux les plus sèches. Toutefois, des trois, c'est celle qui a le meilleur pouvoir démaquillant. Pour mon maquillage quotidien, cette mousse est parfaitement adaptée, et élimine toute trace de maquillage en un seul nettoyage, même au niveau des yeux. Sur un make-up waterproof, je vous conseillerais en revanche d'utiliser une huile.

comparatif_mousse_nettoyante_demaquillante_nuxe_uriage_ixxi__6_.jpg

Si je devais en racheter une parmi les trois, il s'agirait de celle de Nuxe qui marque des points sur le packaging, l'odeur et surtout l’efficacité au niveau du démaquillage. Son seul défaut est dans la texture de la mousse qui manque d'onctuosité. Elle est un peu plus chère que les deux autres, mais vous la trouvez régulièrement en promotion, notamment sur le site 1001 pharmacies où elle est très abordable.

comparatif_mousse_nettoyante_demaquillante_nuxe_uriage_ixxi__1_.JPG

Vous connaissiez ces mousses ? Vous en avez d'autres à me conseiller ?

A très vite !