idtgvmax_avis_test___2_.jpg

En février dernier, j'ai eu la chance d'être l'heureuse gagnante d'un abonnement d'un an à iDTGVMAX grâce à un concours organisé par Valentine du blog Helloitsvalentine. Francetrotteuse aguerrie, je suis également devenue Maxtrotteuse à bord des iDTGV de la SNCF.

Il est temps de vous donner mon avis sur "l'illimité en iDTGV" après déjà 9 voyages réalisés en 4 mois.

idtgvmax_avis_test___1_.jpg

Économiquement rentable

Ces quatre derniers mois, j'ai réalisé 9 trajets soit environ un A/R par mois grâce à iDTGMAX. Ce n'est pas énorme mais lorsqu'on travaille, partir un week-end par mois à Paris qui est à plus de 800 kilomètres de chez moi, ou au delà de Paris, c'est déjà très bien. 

Lorsque je possédais la carte 18/27 ans, je payais environ 74 € par mois de train (70 € mon aller/retour + environ 50 € à l'année de carte). En février, j'ai eu 28 ans. Fini les avantages, il fallait que je passe à la carte week-end, beaucoup plus chère et contraignante sans pour autant offrir des réductions très intéressantes selon les périodes.

Clairement, en gardant cet aller/retour mensuel à Paris, j'avais tout intérêt à prendre la carte iDTGVMAX qui coûte 59,99 €/mois.

Seul désavantage ? Il est nécessaire de s'abonner à l'année soit 719,88 € alors que je suis persuadée, dans mon cas, que je ne prendrai pas le train pour Paris au moins deux mois dans l'année. Globalement, je pourrais donc faire des économies en utilisant les billets Prem's mais cela nécessite de s'organiser longtemps à l'avance pour avoir les billets les moins chers possibles soit 30 € par trajet (60 € pour l'A/R) dans mon cas sans aucune souplesse et possibilité d'annuler.

Autre possibilité, m'organiser là aussi longtemps à l'avance pour bénéficier des meilleurs tarifs OUIGO Montpellier-Paris Marne la Vallée soit 15 € par trajet, montant auquel il faut bien entendu ajouter le prix d'un ticket de TER zone 5.

Globalement, m'abonner à iDTGVMAX en ayant la certitude de faire un A/R à Paris chaque mois est rentable.

idtgvmax_avis_test___4_.jpg

Un système de réservation vraiment souple mais des checks qui limitent la notion d'illimité

Pour réserver chez iDTGVMAX, c'est vraiment facile.

Une fois votre abonnement enclenché, vous recevez par courrier votre carte sur laquelle il suffit de coller une photo d'identité et d'inscrire vos nom et prénom. En parallèle, vous téléchargez l'application iDTGMAX à partir de laquelle vous allez pouvoir créer votre compte et gérer vos réservations.

Il est possible de réserver entre 2 mois et 45 minutes avant le départ ce qui est un réel avantage et permet de voyager à la fois en s'organisant à l'avance ou en planifiant un week-end au dernier moment, à condition qu'il reste des places.

Car l'un des enjeux est là, les places

Il faut le savoir, il n'y a pas autant de places dans chaque train. Ainsi sur mon trajet principal, c'est l'étage complet d'un wagon 2ème classe qui est réservé à l'iDTGVMAX ce qui est vraiment très confortable. Mais pour d'autres trajets comme ceux sur l'axe Atlantique, seules 16 places sont disponibles (pour les quelques places au delà, c'est direction la banquette ou le strapontin, pas terrible/terrible).

Chaque Maxtrotteur dispose de 4 checks considérant qu'un trajet correspond à un check de ou vers Paris. Cela tend à relativiser la notion d'illimité. Ainsi un montpelliérain qui souhaiterait programmer des vacances en Bretagne utilisera ses 4 checks de la manière suivante :

  • Montpellier - Paris
  • Paris - Rennes
  • Rennes - Paris
  • Paris - Montpellier

Une fois 4 trajets checkés, il n'est plus possible d'utiliser l'application, ne serait-ce que pour consulter les horaires d'autres iDTGV sur d'autres destinations...

Heureusement, sur mon trajet principal (Hérault - Paris) il y a en moyenne trois trajets par jour, chaque jour. Je vis dans une ville très bien desservie, l'une des mieux desservie je pense. Les trajets sont rarement complets (= impossibilité totale de se checker) et il est possible de réserver quelques jours à l'avance en général. Il ne m'est arrivé qu'une seule fois de devoir prendre le train précédent celui que je voulais prendre en fin de journée qui était complet.

En revanche, sur des trajets à destination de Rennes depuis Paris, seuls trois trajets par semaine sont proposés, à des horaires qui ne permettent pas des correspondances depuis le sud. Seul la possibilité de partir en week-end (A vendredi soir / R dimanche soir) ou à la journée (A/R le dimanche) est offerte sur cette destination. Ces trajets sont donc de fait beaucoup plus prisés et il est nécessaire - en règle générale - de réserver longtemps à l'avance.

Une fois un trajet "checké", il est possible sans pénalité d'annuler sa réservation jusqu'à 4 heures avant le départ. Si on ne le fait pas, on obtient alors un carton jaune et au bout de deux cartons jaunes, on obtient un carton rouge qui vient limiter la capacité à utiliser ses checks.

De ma place d'utilisatrice, ce système me semble très bien pensé et je n'ai eu jusqu'alors aucun problème pour réserver/annuler mes réservations.

idtgvmax_carte.jpg

idtgvmax_mtp_paris.jpg

idtgvmax_rennes__2_.JPG

Une fréquentation variable

Du cadre à l'étudiant en passant par le couple de jeunes parents ou la grand-mère et son caniche, il n'y a pas de profil type à bord du wagon réservé à l'iDTGVMAX. Chacun, en fonction de son mode de vie et de son intérêt, soit à quitter Paris pour la Province régulièrement, soit à rejoindre Paris depuis la Province régulièrement, peut y trouver un intérêt s'il a la capacité de débourser 60 € / mois pendant 1 an.

A bord cela donne un wagon avec une population mixée, avec parfois des personnes qui se reconnaissent à force de se voir sur les mêmes trajets. Il est possible de voyager avec un enfant de moins de trois ans gratuitement, ainsi qu'avec un animal domestique de moins de 6 kilos.

Au niveau de la fréquentation, cela varie beaucoup. J'ai ainsi pris des wagons dédiés à l'iDTGVMAX complètement pleins, avec quelques personnes n'ayant pas de siège et devant aller s'asseoir dans l'entre wagon, et des trajets de journée au cours desquels les wagons étaient vides ou presque.

De mon côté, si je fais un trajet en soirée, je sais qu'il va me falloir me présenter tôt au comptoir d'embarquement pour faire valider ma carte (et libérer mon check) pour avoir une bonne place dans le wagon dédié (pour moi, éviter les carrés qui sont nombreux sur le parcours Paris-Montpellier). C'est donc un peu la course entre les Maxtrotteur qui cavalent vers la voiture dédiée mais ça se passe en général très bien.

idtgvmax_avis_test___1_.jpg

Des voyages en France en illimité ?
Non. De et vers Paris uniquement...

Ma véritable et grande déception, c'est le fait que le système iDTGVMAX soit totalement centralisé ce qui rend le passage par notre chère capitale incontournable.Pourtant, l'acte 1 de la décentralisation a eu lieu dès les années 80 avec les lois Deferre mais, visiblement, iDTGV n'en a que faire !

Résultat, iDTGVMAX c'est bien pour les parisiens qui aiment voyager, les provinciaux qui viennent très souvent à Paris...et c'est tout. Et encore ! Car effectivement comme vous le constaterez sur la carte ci-dessous les villes du Nord et de l'Est (Lille, Besançon, Metz, Nancy) sont les grandes oubliées de ce système qui les exclue.

Personnellement, j'ai de la famille et des amis dispersés un peu partout aux quatre coins de la France. Je me rends donc très souvent entre autres à Bordeaux, Rennes, Lyon, Marseille, Besançon, Lille et La Rochelle. Si je voulais voyager en illimité avec iDTGVMAX, il me faudrait prendre des jours de congés pour faire les correspondances puisque je devrais obligatoirement passer par Paris.

Ainsi, pour aller voir ma sœur, je checkerai :

Aller : 3'19 Montpellier - Paris gare de Lyon
           1'53 Paris gare de Lyon - Lyon St Exupéry (seule gare concernée à 25 kms du centre-ville desservie une fois par semaine le dimanche)
           
Plus de cinq heures de train alors qu'il existe un train direct (réservable avec Prem's pour Lyon Part Dieu ou OUIGO à 15 € pour Lyon Saint Exupéry) qui met moins de deux heures. Résultat ? J'achète, quand bien même j'ai cette carte, de nombreux billets pour voyager en train, réellement à travers toute la France.

idtgvmax.png

idtgvmax_avis_test___5_.jpg

Le bilan

Difficile pour moi de cracher dans la soupe alors qu'on m'a offert mon abonnement. Je remercie donc une nouvelle fois Valentine et l'agence ELAN (qui a géré le lancement de l'opération iDTGVMAX) pour ce très beau cadeau.

Cette opération a eu un réel succès et les 10 000 cartes se sont vendues très rapidement, même si ensuite 500 abonnés (5% tout de même) ont résilié leurs abonnements en prenant connaissance dans le détail des conditions générales de vente.

De mon côté, si je salue l'idée et apprécie que la SNCF par le biais de son pôle iDTGV se lance de nouveaux défis, je pense qu'il va encore falloir renforcer le dispositif pour qu'il soit intéressant et réellement attractif.

Les points positifs :

  • un prix raisonnable à condition de voyager à plus de trois heures de Paris ou de la Province vers Paris au moins une fois par mois
  • une application ludique et totalement opérationnelle
  • un système de réservation / sanction très bien pensé et complètement efficace
  • la possibilité de voyager gratuitement avec un animal de compagnie
  • l'accès à la voiture bar (il n'y en a pas dans les trains OUIGO)
  • la possibilité d'être dédommagé d'un bon d'achat de 5 € en cas de retard de plus d'une heure
  • la certitude d'avoir une place assise (soit en voiture dédiée, soit sur un strapontin)

Les pistes d'amélioration :

  • Proposer davantage de trains sur certaines destinations à l'image de Rennes ou encore Lyon, en permettant de faire un vrai week-end dans ces villes ce qui signifie a minima un aller le vendredi en fin de journée et un retour le dimanche soir
  • Privilégier les gares principales : Lyon Saint-Exupéry quand on ne voyage pas en low cost (par OUIGO), je ne vois pas bien l'intérêt...
  • Décloisonner l'offre et ne plus rendre le passage par Paris obligatoire. Paris, c'est certes plus de 2 millions d'habitants et probablement 80% de vos maxtrotteurs, mais ce n'est pas une raison pour négliger les provinciaux et l'autre partie de vos maxtrotteurs.
Nous aussi avons soif de découvrir la France et de voyagez réellement DANS TOUTES LES GRANDES VILLES en illimité.
Rêvons et imaginons des trajets à travers toute la France qui contournent parfois Paris.

Je suis consciente que l'année 2015 est probablement une année test mais il va falloir rapidement passer la deuxième pour que la carte soit attractive également pour les provinciaux. Soit en diversifiant les trajets iDTGV, soit en ouvrant le concept #voyagezenillimite à d'autres types de billets, comme les Prem's par exemple.

Pour ma part, ma carte iDTGVMAX m'est utile actuellement, principalement parce-que je vais à Paris au moins une fois par mois. Si demain, ma situation personnelle venait à changer, je ne pense pas que je renouvellerai ma carte car l'intérêt principal que j'y trouve disparaîtrait et j'aurais alors envie de diversifier mes destinations de week-ends (depuis la Province), chose que je ne permet pas (ENCORE ?) la carte iDTGVMAX.

idtgvmax_avis_test___3_.jpg

Pour plus de détails, rendez-vous sur sur le PDF présentant les CGV.

Avez-vous adopté l'iDTGVMAX ? En êtes-vous satisfaits ?
Partageons nos expériences...