Le choix des destinations / l'achat des billets

Sans savoir vraiment pourquoi, j'avais très envie de découvrir le Sri Lanka depuis quelques mois. Pour être tout à fait honnête, je crois que la vidéo de Natacha publiée l'an passé montrant la beauté des paysages n'est pas étrangère à cette envie. Mon chéri quant à lui n'était pas plus emballé que ça par ce pays, raison pour laquelle nous avons fait le choix de rallonger les escales prévues à notre voyage en passant quatre nuits aux Maldives et une nuit à Dubaï, deux destinations qu'il avait envie de découvrir.

Au total, nous sommes donc partis 15 jours pleins avec environ une trentaine d'heures de vol aller/retour réparties sur cinq vols. Le billet nous a coûté 900 € chacun avec la compagnie Emirates que nous recommandons vivement tant nous avons apprécié la qualité de nos vols. Clairement, le prix des billets a bien entamé notre budget. Sachez que si vous faites le choix d'aller au Sri Lanka uniquement, vous pouvez trouver des offres beaucoup plus abordables entre 400 et 500 € par personne.

Meilleure période de l'année pour partir

Généralement, on conseille de partir au Sri Lanka en dehors des deux périodes de mousson soit plutôt de janvier à avril. Aux Maldives, le conseil est le même. Malgré tout, sachez que la météo n'est jamais fiable et que cette année au Sri Lanka comme aux Maldives, nous avons eu de gros orages qui nous ont contraints à rester cloîtrés dans nos chambres pendant plusieurs heures parfois. Un peu frustrant ! Regardez plutôt la pluviométrie habituelle des régions dans lesquelles vous souhaitez aller, ça vous donnera une idée plus précise.

Formalités administratives

Pour partir au Sri Lanka, aux Maldives et à Dubaï un passeport (avec une validité supérieure à 6 mois) est bien entendu nécessaire.
En plus de cela, uniquement pour le Sri Lanka, il est nécessaire d'être en possession d'un ETA (autorisation de voyage électronique - 30 € par personne) qui vous permettra de rester au maximum 30 jours dans le pays et que vous devez demander en ligne sur ce site avant de partir. Pour les Maldives, un visa est délivré gratuitement à l’arrivée sur présentation du passeport, valide pour la durée du séjour, d’un billet retour valide au départ des Maldives et du nom de l'hôtel dans lequel vous allez séjourner. Pour Dubaï, c'est plus souple, présenter son passeport et un billet de retour suffit.

Quelques éléments sur ces trois pays

Le Sri Lanka est une île toute proche de l'Inde située au milieu de l'océan indien. Elle abrite 20 millions d'habitants. Environ 70% de la population est cinghalaise et bouddhiste, et 15 % est tamoul et hindouiste. Pendant longtemps en guerre en raison d'un conflit opposant les tigres tamouls revendiquant leur indépendance et les cinghalais, le pays est depuis 2009 et plus de 100 000 morts enfin apaisé. Il est depuis quelques années possible de visiter le nord du Sri Lanka qui regorge de petites pépites encore mal connues des touristes.

Situées à 1h de vol de Colombo, les Maldives, quant à elles, sont constituées de 1199 îles formant 19 atolls administratifs sur lesquels vivent 350 000 habitants. Seule une petite partie de ces îles est habitée, avec une grande partie des îles dédiées à des fonctions bien précises : île-hôtel, île dédiée au maraîchage, île poubelle etc. La capitale est Malé, complètement surpeuplée, à côté de laquelle se trouve l'île artificielle Huhlumalé qui accueille l'aéroport international. Depuis 1997, la religion d'Etat est l'islam avec une application stricte de la charia qui n'est pas sans incidence pour les maldiviens.

Les Maldives, comme certaines côtes du Sri Lanka, ont été touchées par le tsunami de 2004.

Enfin, Dubaï, notre dernière destination, fait partie des Émirats arabes unis. Située en plein désert, c'est une ville qui est littéralement sortie de terre au 18ème siècle. Ville futuriste, capitale du luxe avec ses centres commerciaux géants et ses tours démesurées, Dubaï m'intrigue beaucoup. Eldorado ou mirage ?

Visiter, se déplacer, se nourrir avec un "petit" budget

Nous avions prévu un budget de 2000 € à deux pour l'ensemble du séjour soit 130 € par jour. Dit comme cela, ça peut paraître conséquent surtout lorsque l'on sait que le salaire moyen au Sri Lanka où nous passions 70% de notre séjour est de 30 000 roupies soit environ 200€ mensuel.

Au final, nous nous sommes vite aperçus, notamment au regard du prix des nuitées pratiqués aux Maldives et à Dubaï, que notre budget était assez serré. Nous avons donc opté pour une formule routard au Sri Lanka et pris des guesthouses, à l'exception de deux nuits "plaisir", notamment après la montée de l'Adam's Peak.

Au niveau des repas, nous avons souvent zappé les déjeuners car nous étions la plupart du temps dans les transports en commun au milieu de la journée. Nous nous rattrapions en mangeant des fruits et gâteaux achetés au marché. Honnêtement, vu la chaleur, nous avions rarement faim dans la journée. En revanche, nous prenions toujours le petit déjeuner de la guesthouse (souvent à base de curry et de noix de coco ET épicé) et un dîner plus occidental quand nous trouvions, mais cela est un peu plus onéreux qu'un rice & curry.

Pour les transports, prendre le bus, le train ou encore le tuk-tuk, de sorte à voyager comme les locaux fait - pour nous - partie intégrante du voyage. Alors oui, les premières fois on croit que l'on va mourir tellement ça semble (c'est ?) dangereux, oui c'est plus long, oui ça peut parfois être inconfortable (5H de train debout sur le marchepied ça marque !) mais c'est incomparable en terme de souvenirs et de rencontres. Les srilankais et surtout les enfants sont toujours surpris de voir des "blancs" dans leurs transports et sont hyper gentils, à nous offrir à manger, vouloir discuter avec nous en anglais etc.

L'avantage, c'est que ça ne coûte rien de voyager de la sorte. Nous avons dû payer en moyenne 150 roupies soit 1€ pour 80 kms.

Aux Maldives, nous avons refusé les bateaux privés et avons pris le speedboat public de Malé à Maafushi et de Maafushi à l'aéroport pour 25$ chacun par trajet.

combine_Sri_Lanka_Maldives__15_.jpg

BON A SAVOIR : L'application Google Maps fonctionne en réception de données même en mode avion. Il suffit de charger la carte de la région où vous êtes dès que vous avez du WiFi. Dans le bus ou en tuk tuk, cela nous a permis de nous rassurer et de confirmer que nous étions sur le bon trajet. Cela nous a également facilité la vie pour trouver nos guesthouses parfois un peu isolées.

combine_Sri_Lanka_Maldives__33_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__18_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__54_.jpg

Globalement, et pour vous donner une idée, nos postes de dépenses ont été les suivants :

  • hébergement :  880 €
    [360 € (SRI LANKA) + 390 € (MALDIVES) + 130 € (DUBAÏ)]
  • nourriture : 450 €
    [globalement dans les trois pays où nous sommes allés le prix de la nourriture est bon marché, un peu plus chère lorsque l'on veut des repas plus occidentaux, ou des cocktails avec alcool (possible au Sri Lanka uniquement). Néanmoins même aux Maldives sur l'île habitée de Maafushi le prix par personne est de moins de 10 € / repas]
  • transports : 340 €
    [120 € (taxi depuis et vers l'aéroport au Sri Lanka) + 20 € (bus) + 50 € (tuk-tuk) + 3 € (train) + 5 € (vélo) + 20 € (jeep safari) + 100 € (navette aux Maldives) + 30 € (taxi + métro à Dubaï)]
  • tickets d'entrée : 170 €
    [sites de Mihintale, Anuradhapura, Sigiriya, Temple de la Dent, Parc national d'Uda Walawe, entrée de différents temples moins connus // Nous n'avons pas pu visiter d'usine à thé, pas payé d'entrée à Dambulla et l'accès au Pic d'Adam est libre.]
  • excursions aux Maldives : 200 €
    [snorkeling, Sand bank, Dolphin cruise & resort day]
  • divers : 75 €
    [souvenirs, achat de cartes postales, massage (pire expérience de ma vie !), location de surfs et de transats, pourboires]

Le parcours pour lequel nous avons opté

SRI LANKA

  • jour 1 : De l'aéroport de Colombo à Anuradhapura

Arrivés en début de matinée à l'aéroport, nous avions prévu initialement de nous rendre au marché aux poissons de Negombo. Mais la nuit blanche passée à l'aéroport de Dubaï a eu raison de notre motivation et nous n'avions qu'une hâte : nous débarrasser de nos sacs à dos.

Il ne nous a pas semblé très facile de rejoindre Anuradhapura en bus, aussi avons-nous opté pour une solution de facilité : un chauffeur qui nous a conduits jusqu'à cette ville située à 170 kms de l'aéroport qui fut pendant plusieurs siècles la capitale du Sri Lanka.

Une fois installés dans notre chambre et sur les conseils du propriétaire de la guesthouse, nous sommes allés en bus en fin de journée à Mihintale. Nous avons adoré ce site qui est somme tout assez petit mais plein de charme.

Pour la petite histoire, Mihintale est considérée comme la porte d'entrée du bouddhisme depuis 247 av J.C où, lors d'une chasse au chevreuil sur la colline de Mihintale, le roi Devanampiya Tissa d'Anuradhapura rencontra Mahinda, fils du grand empereur bouddhiste indien Ashoka. Mahinda teste la sagesse du roi et, voyant en lui un disciple possible, le convertit sur-le-champ.


combine_Sri_Lanka_Maldives__7_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__48_.jpg

  • jour 2 : Anuradhapura

Nous avons consacré notre deuxième journée à la visite du vaste site historique d'Anuradhapura. Pour être indépendants, nous avons loué des vélos au propriétaire de la guesthouse. Pour vous imaginer la vieille ville d'Anuadhapura, représentez-vous une jungle au milieu de laquelle on trouve ça et là des anciens monuments plus ou moins bien conservés et des lieux de culte actuels dans lesquels se rendent les srilankais pour prier.

Globalement, même si nous avons passé une bonne journée à pédaler, nous avons été un peu déçus. Le prix d'entrée n'est pas donné et on se fait contrôler très souvent pour voir si on est bien en règle. En revanche dès qu'il s'agit d'essayer de comprendre ce que sont telles ou telles ruines, il n'y a aucun panneau pour nous guider.

Nous avons donc fait au mieux pour essayer d'identifier ce que nous voyons grâce au guide du routard et avons vu le principal, à commencer par le Bodhi Tree Temple, deuxième lieu le plus sacré du Sri Lanka après le temple de la Dent, dans lequel on trouve une atmosphère très spéciale.

Conseil : pensez à prendre des chaussettes épaisses avec vous. En effet, il est obligatoire de retirer ses chaussures pour entrer dans les différents monuments. Or, le sol peut être brûlant pour des pieds nus. En chaussettes, c'est supportable.

combine_Sri_Lanka_Maldives__14_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__13_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__16_.jpg

Nuitées des deux premiers jours : Sacred City Resort

  • jour 3 : Dambulla

Arrivés à Dambulla en milieu de matinée par le bus, nous avons pris un tuk-tuk pour qu'ils nous transportent avec nos sacs à dos jusqu'aux grottes qui sont situées un peu à l'écart du centre-ville. Le tuk-tuk nous a laissés à l'entrée des locaux et nous ne sommes donc pas passés par l'endroit où doit se faire le paiement des tickets d'entrée.

Après avoir déposé nos bagages à la librairie, nous sommes montés au Temple d'Or puis aux grottes qui renferment plus d'une centaine de statues représentant bouddha. Là aussi, il est indispensable de retirer ses chaussures, pensez à votre paire de chaussettes. Les grottes sont assez sombres, raison pour laquelle je n'ai pas fait de photos mais certaines statuessont vraiment impressionnantes.

A défaut de bouddhas, j'ai photographié les nombreux singes qui se trouvent sur le chemin qui mène aux grottes.

combine_Sri_Lanka_Maldives__20_.jpg

Nuitée : Treehouse Sigiri Queens Rest

  • jour 4 : Sigiriya

Après une courte nuit perchés dans une cabane avec vue imprenable sur le rocher du lion, nous partons de bonne heure à pied en direction de la citadelle de Sigiriya. Nous mettons 45 minutes depuis notre guesthouse pour la rejoindre.

Sigiriya n'est pas un lieu de culte mais l'ancienne demeure d'un roi qui se croyait invincible. Constitué d'une partie haute (le rocher du lion) et d'une partie basse, c'est un superbe site qui compte parmi nos coups de cœur du Sri Lanka. La montée en plein soleil n'est pas facile, essayez de la faire tôt le matin lorsqu'il n'y pas trop de monde et surtout, faites attention aux frelons !

Les jardins dans la partie basse sont très agréables et pour certains ombragés. Nous avons beaucoup aimé nous y promener.

Le soleil étant haut dans le ciel à la fin de notre visite vers 10H, nous avons pris un tuktuk pour retourner petit-déjeuner à notre guesthouse.

combine_Sri_Lanka_Maldives__25_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__58_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__26_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__22_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__27_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__28_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__23_.jpg

Nuitée : Sevana City Hotel
  • jour 5 : Kandy

Arrivés la veille en fin de journée à Kandy, nous avons profité que le Temple de la Dent soit ouvert jusqu'à 20H pour aller le visiter. Nous sommes arrivés au moment de la cérémonie des offrandes. Là encore, un moment très pur à vivre.

Le lendemain matin, nous avons réservé un tuk-tuk deux heures pour qu'il nous fasse faire le tour de la ville et nous montre différents points de vue. J'ai beaucoup aimé Kandy qui est très vivante et presque moderne par rapport aux autres villes, j'aurais bien aimé y passer une deuxième soirée. Mais il nous fallait prendre un train en milieu de journée pour Hatton.

combine_Sri_Lanka_Maldives__42_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__40_.jpg

Nuitée : Grand Adam's Peak

  • jour 6 : Pic d'Adam

Après être arrivés à Hatton, nous avons pris un bus jusqu'à Maskeliya puis un tulk-tuk jusqu'à notre guesthouse à Nattalanya.

Initialement, nous avions décidé de faire l’ascension de l'Adam's Pic en fin de soirée et de dormir au sommet. Mais la crainte d'avoir froid malgré un duvet nous a fait opter pour une courte nuit à Nattalanya. Réveillés à 2H, nous avons mis un dizaine de minutes pour rejoindre le point de départ de la montée. Concernant l'ascension, en soi, rien d'infaisable pour qui est un peu sportif. Il suffit de monter à un rythme régulier en faisant quelques pauses. Le fait de la faire de nuit a été très facilitant pour moi. Sous un soleil de plomb, j'aurais vraiment souffert. Nous avons mis 2h15 à monter.

Arrivés tout en haut, nous avons fait le tour avant d'aller nous coucher une heure dans les abris sous le temple. Nous sommes ressortis au moment où le soleil commençait tout juste à se lever. Un spectacle d'une beauté incroyable. Nous avons eu de la chance d'être montés le jour du Nouvel An bouddhiste, il y avait en effet peu de monde et nous avons pu facilement nous déplacer dans et autour du temple.

Nous avons rejoint notre guesthouse vers 8H après une descente qui nous a paru interminable. Après un petit-déjeuner de champions, nous avons pris un bus jusqu'à Hatton puis un train en direction Haputale. Période de fêtes oblige, ce train aussi était bondé et nous avons fait à nouveau le trajet sur le marchepied, mais assis cette fois. Même pas peur !

combine_Sri_Lanka_Maldives__43_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__44_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__45_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__51_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__46_.jpg

Nuitée : Melheim Resort

  • jour 7 : Haputale

Au Sri Lanka, vous trouverez énormément de plantations de thé. Nous avons choisi d'aller au siège de Lipton situé tout en haut d'une colline. Fatigués par l'ascension la veille et en parallèle un peu pressés par le temps puisque nous avions pas mal de route pour aller jusqu'au parc national que nous devions visiter le lendemain à l'aube, nous avons pris un tuk-tuk qui nous a monté tout en haut, puis a parcouru les routes avec nous.

Malheureusement, toujours en raison du nouvel an bouddhiste, l'usine de production était fermée et il n'y avait pas de femmes faisant la cueillette. De plus, le temps était brumeux, comme souvent à partir de 10h. Notre visite a donc duré moins de 2h au total, 2h au cours desquelles nous avons vu de magnifiques paysages.

Je me suis promis de revenir lorsqu'il y aura de l'activité dans les plantations pour y faire des photos avec trépied, c'est un vrai bonheur ce paysage luxuriant !

combine_Sri_Lanka_Maldives__52_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__53_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__4_.JPG

combine_Sri_Lanka_Maldives__5_.JPG

combine_Sri_Lanka_Maldives__3_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__2_.jpg

Nuitée : Silent Bungalow

  • jour 8 : Safari au parc national Uda Walawe

Encore un réveil matinal, à 4h cette fois pour partir au parc national d'Uda Walawe, un petit parc sans prétention à côté de celui très connu de Yala. Néanmoins cela nous convenait tout à fait car nous n'avions pas envie d'un attrape-touristes.

Raté !

Dès 4h il y avait une foule impressionnante de jeeps à l'entrée du parc qui n'ont fait que se suivre ou presque durant les 3 à 4 heures que dure le safari. Même si cela n'empêche pas de voir les animaux, je vous conseille si vous en avez le temps de prendre un safari plus long qui permettra à votre guide de vous emmener explorer des parties du parc dans lesquelles les autres jeeps n'ont pas le temps de voir.

Malgré tout, nous avons vu deux éléphants, un crocodiles, énormément de buffles, de singes et d'oiseaux. Mais je crois que ce que j'ai le plus apprécié, c'est toute cette nature sauvage qui nous entourait. On se sent toute petite et heureusement que l'on est perché dans un 4x4. A pied, je n'aurais pas été rassurée.

combine_Sri_Lanka_Maldives__6_.jpg
combine_Sri_Lanka_Maldives__11_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__8_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__10_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__12_.jpg

Nuitée : Dots Bay House

  • jour 9 : Plage d'Hiriketiya (Matale) et Galle

Pour finir notre séjour sri-lankais, une grosse journée de repos méritée dans le sud. C'est un peu par hasard en faisant les recherches pour nos logements que j'étais tombé sur ce qui s'apparente à un camp de surf sur une plage encore sauvage.

J'ai adoré cet endroit et j'y sera bien restée plus longtemps.

En soi, le lieu n'est pas exceptionnel mais c'est malgré tout une très jolie plage bordée de cocotiers (méfiez-vous des cocos qui peuvent tomber à tout moment, c'est vraiment dangereux) avec des vagues idéales pour surfer quand on a quelques bases.

Et puis notre guesthouse était remplie de bonnes ondes, avec une équipe dynamique, sportive qui nous a proposé de bons plats et cocktails fruités délicieux.

Il a toutefois fallu repartir et nous avons pris la direction de Galle pour déposer nos bagages dans la guesthouse suivante. C'est sous une pluie battante que nous avons visité Galle avant qu'enfin une éclaircie nous permette de découvrir cette petite ville fortifiée aux accents anglais avec une meilleure luminosité.

combine_Sri_Lanka_Maldives__49_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__56_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__24_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__55_.jpg

Nuitée : Cabane dans un jardin tropical

  • jour 10 : Mirissa, Weligama et retour à l'aéroport

Pour ce dernier jour, nous nous sommes levés très tôt en espérant voir les pêcheurs sur échasses. Nous avons longé les alentours de Mirissa et Weligama mais malgré une heure vraiment matinale, n'avons trouvé personne perché, seules des échasses vides.

J'étais forcément un peu déçue car je rêvais de faire une photo de ces pêcheurs (même avec des figurants !) mais ça ne s'est pas présenté. Tant pis, des échasses dans l'eau c'est joli aussi non ?

Après un dernier repas au bord de l'océan, un taxi nous a conduits depuis Galle jusqu'à l'aéroport. Un trajet express par l'autoroute, un peu d'attente à l'aéroport et nous prenions notre vol pour Malé.

combine_Sri_Lanka_Maldives__29_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__19_-2.jpg

MALDIVES

Contrairement à mon chéri, je n'avais pas vraiment envie de partir aux Maldives malgré le fait que ces îles soient toutes proches du Sri Lanka. Après avoir vu le reportage "La charia aux Maldives" et le sort réservé aux libertés individuelles, faire du tourisme dans ce pays, donner de l'argent à ce gouvernement qui a rétabli la peine de mort pour des enfants de moins de 10 ans me posait un vrai cas de conscience.

Après discussions, nous sommes tombés d'accord sur le fait de partir sur une île habitée, et d'aller passer une journée dans un resort île-hôtel. Dans les faits, nous avons passé deux nuits sur l'île-aéroport, quelques heures à Malé, deux nuits à Maafushi, île habitée et île prison et 6H dans le resort de Biyadhoo situé à 10 minutes en bateau de Maafushi, avec ses plages de rêve autorisées au bikini.

Je sais que ça va pouvoir choquer certains de mes lecteurs mais je n'ai pas aimé les Maldives.

J'ai bien conscience de la "chance" que j'ai eu de pouvoir y aller, de nager avec des tortues, des dauphins, des milliers de poissons sublimes (les coraux sont vraiment exceptionnels) mais tout au long du séjour je n'ai pas été à l'aise sur terre. Peut-être que je me pose trop de questions, peut-être que je devrais juste faire ma touriste de base et profiter mais ce n'est pas dans mon tempérament.

Sur Maafushi, nous avons rencontré des personnes extrêmement bienveillantes et fait avec nos accompagnateurs de très belles sorties en plein océan où nous nous sentions libres. Notre hôtel était très beau. Et pourtant, je n'ai pas réussi à me départir d'un sentiment de malaise, comme s'il existait deux mondes, les touristes et les locaux... Difficile de vous expliquer ça avec des mots.

combine_Sri_Lanka_Maldives__30_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__36_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__32_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__34_.jpg

combine_Sri_Lanka_Maldives__38_.jpg

Nuitée : Planktons Beach

  • jour 11 : découverte de l'île de Maafushi

Nuitée : Crystal Sands Beach Hotel

  • jour 12 : snorkeling avec les dauphins et pêche en mer

Nuitée : Crystal Sands Beach Hotel

  • jour 13 : journée dans le resort de Biyadhoo et retour sur l'île-aéroport

Nuitée : Airport Comfort Inn Maldives

DUBAÏ

Enfin une dernière escale à Dubaï. Deux journées nous ont suffit dans cet univers aussi fascinant que déroutant. Dubaï incarne le luxe. Dubaï est surprenante par son mélange de modernisme et de traditionalisme.

Je voulais voir, j'ai vu. Par contre, je ne pensais pas aimer cette ville et pourtant ça a été le cas. Pas le coup de cœur du siècle mais disons que c'est une ville tellement décalée par rapport à ce que je connais que ça me donne envie d'en découvrir plus !

Pour notre programme, rien de très surprenant : les immenses tours, la plage, les immenses malls, les fontaines etc. Nous ne restions pas assez de temps mais je crois que sinon, une petite excursion dans le désert nous aurait plu.

  • jour 14 : Dubaï

Nuitée : DAMAC Maison Cour Jardin

  • jour 15 : Dubaï et vol de nuit pour Paris

Et si c'était à refaire ?

C'était un très beau voyage et je pense que nous retournerons dans quelques années au Sri Lanka.
C'est vraiment un petit paradis et je trouve que c'est une destination particulièrement adaptée pour les enfants, même si l'on fait le choix des transports en commun. Nous avons essayé de nous projeter avec des bambins dans les bus, les trains et les tuktuk et honnêtement, je pense qu'avec un peu d'organisation, ça s'organise sans problème.

Néanmoins, je pense que vous l'avez peut-être senti à la lecture de cet article, le voyage était très (trop) intense !

Nous n'avons passé qu'à deux reprises deux nuits au même endroit. Pour le reste, nous avons bougé (parfois plusieurs dizaines de kms en transports de commun) tous les jours. Autant dire que nous n'avons pas eu le temps de nous ennuyer une seconde. Mais pas vraiment eu le temps de se reposer non plus.

Si c'était à refaire, personnellement, je rallongerai mon séjour d'une semaine de sorte à pouvoir aller au nord pour découvrir les tamouls et à l'est. Je passerai beaucoup plus de nuitées dans le sud/sud-est du Sri Lanka où la plage d'Hiriketiya m'a convaincue que les plages du Sri Lanka valent le coup et où l'ambiance "sea, surf & sun" est propice à la relaxation.

Je zapperai complètement les Maldives qui n'apportent pas grand chose et sont horriblement chères.

Par contre je garderai la petite escale à Dubaï, cette ville un peu surréelle que j'ai finalement - et à ma grande surprise - appréciée visiter.

Pour poursuivre la découverte du Sri Lanka, n'hésitez pas à aller lire les articles d'Alina (Kleo Beauté) et Fiona (Anticocotte) qui ont également fait un combiné Sri Lanka - Maldives au cours de ces deux derniers mois. 


Et pour suivre mes nombreuses escapades, n'hésitez pas à me rejoindre sur Instagram @unbattementdesil


A très vite !