dissolvant_voyage.JPG

A quelques heures de boucler ma valise pour trois semaines de vacances dans le sud de la France métropolitaine puis de la Corse, je vous livre mon avis sur les dissolvants voyageurs. Dissolvant voyageur, c'est un bien grand mot. En fait, pendant longtemps et comme beaucoup sans doute, je voyageais avec dans ma trousse de toilette un petit flacon de dissolvant et quelques cotons.

Vitry, notamment, en fait un de 50 ml qui est assez facile à glisser dans son vanity. J'en ai eu marre cependant car ce n'était pas ultra pratique et après une ou deux mésaventures de dissolvant renversé dans la trousse, j'ai voulu assurer et je me suis mise en quête de dissolvants qui voyageraient plus facilement.

L'an dernier, je vous ai fait l'apologie des disques dissolvants Mavala sans acétone. Mes chouchous malgré un prix un peu élevé. J'ai d'ailleurs été très étonnée de voir soldés un peu partout à -70% (Monoprix, Nocibé etc). La raison est simple : c'est un produit qui a priori ne fonctionne pas tant que ça. Autant vous dire que j'ai fait du stock car j'ai peur qu'ils disparaissent des magasins.

Je ne vais pas revenir sur ces disques. Sachez que si vous en cherchez des similaires, Kiko en fait des très bons. C'est d'ailleurs vers ceux-ci que je risque de me tourner une fois mon stock épuisé.

En parallèle cependant, je teste d'autres solutions de démaquillage des ongles.

Lingettes dissolvantes express de Sephora (4,95 € les 5x2 lingettes)

Ces lingettes sont plutôt chouettes. On les glisse dans sa trousse de toilette et elles prennent vraiment très peu de place. Elles font leur job et n'abîment pas les ongles. En revanche, je leur trouve trois défauts.

1/ leur odeur forte, impossible de les utiliser par exemple dans un train (comment ? ça ne vous arrive jamais de vous faire les ongles dans un train ?). Ce qui est assez paradoxale, c'est que l'odeur dans l'air est désagréable alors que l'odeur qui reste sur les mains est plutôt agréable.

2/ l'évaporation très rapide du produit. Ainsi, si on met un vernis foncé, il faut une lingette pour 5 doigts...

3/ le prix au regard des deux défauts énoncés précédemment. 1 € le démaquillage de deux mains avec en prime une odeur pas très agréable, on ne m'y reprendra pas.

test_disques_dissolvants_sephora_nocibe.JPG

Disques dissolvant Nocibé (5,95 € les 5 sachets x 2 cotons imprégnés)

J'ai profité de soldes et du fait que ces disques soient soldés à -60% soit 2,38 € la boîte pour les tester. 

Les disques sont très larges et bien épais. Ainsi, le produit reste bien sur le disque, et on peut aisément démaquiller ses deux mains, voir ses pieds si vernis pas trop foncés avec un seul disque. Quel dommage donc qu'il y ait donc deux disques par pochette, à moins de se dissolver les ongles avec une amie...

Bien qu'il n'y ait pas d'acétone, l'odeur qui n'est là non plus pas très agréable.

Ce n'est pas un produit que je rachèterai, je déteste gaspiller.

Dissolvant flash de L'Oréal (10,90 € les 75 ml)
Bain dissolvant flash de Inell Beauty (3,95 € les 75 ml)

On termine avec deux bains dissolvants. Le concept commence à être bien connu car lancé depuis plus d'un an maintenant. D'ailleurs, cette année, on a vu débarquer le bain dissolvant pour les pieds. 

Je trouve ces pots bien pratiques et même si plus grands que les pochettes de disques démaquillants, on peut voyager facilement avec. Les deux bains dissolvants diffèrent par leur packaging : blanc/noir pour l'un, rose pour l'autre. Je n'ai pas vraiment de préférence à ce niveau là. Les deux sentent un peu fort. Disons que ça sent le dissolvant et que donc, là aussi, impossible de les utiliser dans un endroit confiné sans déranger.

Par contre, le rapport longévité/prix est vraiment bon. 

Le bilan de tout ça ?

Je suis vraiment plus que jamais convaincue par les disques dissolvants de Mavala. Pour moi et surtout pour mes ongles, ce sont les meilleurs. Et pour voyager, le petit pot prend une place infime. Avec un tout petit disque, je démaquille facilement mes deux mains sans odeur aucune. Par contre, effectivement, il faut bien rincer ses doigts ensuite car la texture est huileuse.

Donc, les filles, s'il y a une chose à retenir de cet article c'est que si vous avez encore ce produit dans vos Monoprix, foncez vous le procurer, si possible à prix doux comme je l'ai fait, vous ne le regretterez pas !