IMG_9536.jpg

Bonsoir les poupées. Je vous avais promis de revenir sur mon expérience suite à une extension de cils à cils. Cela fait 4 semaines ce soir que je me suis fait poser des extensions. C'était le 28 mars dernier et j'étais vraiment RA-VIE du résultat ! (voir mon article ici) 1 mois plus tard, qu'en est-il, serais-je prête de nouveau à retenter la même chose ?

Avant d'entrer dans le vif du sujet, je tiens à préciser que je vais raconter ce que j'ai vécu au cours des quatre dernières semaines. Rien n'indique que vous avez vécu ou vivrez la même expérience que moi. Et d'ailleurs, peut-être même que moi même ma seconde expérience serait totalement différente...

Mais revenons à ce fameux soir où je me fais poser mes cils. Pose qui s'est super bien passée, esthéticienne aux petits soins, je rentre chez moi, je me sens fabuleuse. Les premières heures, je sens un peu que j'ai des faux cils, je fais plus attention que d'habitude, notamment lorsque je retire mes lentilles. Très vite, j'oublie qu'ils sont là, ils font vite partie de mon "nouveau moi".

La première semaine, je me sens hyper sûre de moi avec mon nouveau regard. Le matin, plus besoin de mascara, un coup de goupillon et me voilà apprêtée avec mon regard de biche en un rien de temps. J'écris mon premier article, je suis hyper enthousiaste.

Une deuxième semaine passe, je perds quelques cils. Rien d'alarmant. Je suis toujours hyper heureuse.

Le deuxième week-end, je commence à remarquer que certaines extensions qui sont collées à deux ou trois cils sont détachées de certains cils et qu'ils ne tiennent plus qu'à un cil (un fil)... Pour cela, ça devient assez difficile de les positionner, ils ont tendance à se mettre un peu n'importe comment. Je remarque aussi que j'ai davantage d'extensions restantes mon œil droit qu'à mon œil gauche. J'arrive tout de même à gérer et mon regard reste très joli.

IMG_0665.JPG

Arrive la troisième semaine. Cette semaine-là, je perds de façon naturelle beaucoup de cils. Les cils qui ne tenaient plus qu'à un cil notamment, et qui avaient tendance à bouger dans tous les sens. 

En parallèle, mes propres cils ont bien poussé ce qui fait que certaines extensions "avancent" et sont plus longues. Elles me chatouillent le sourcil.

Ma frange de cils est moins fournie, c'est tout de suite moins joli. Malgré tout, je sais que c'est normal et que ça tient à la longévité de mes cils... J'hésite à prendre rendez-vous pour une dépose de cils mais je n'ai pas le temps. Surtout, j'ai envie de voir comment tout ça va évoluer pour vous faire un compte rendu précis.

Au cours du troisième week-end, je perds encore beaucoup cils, surtout lorsque je retire mes lentilles. J'ai un moment étrange. Je ne supporte plus du tout mes extensions. Elles me font mal, j'ai l'impression qu'elles se sont rigidifiées et je ne peux pas m'empêcher d'y toucher. Sans compter que frange est vraiment trop clairsemée et que même avec du mascara, ça ne rend pas bien.

Il est presque minuit, je sors mon huile démaquillante que j'avais laissé de côté pour préserver mes extensions. J'en applique sur mes paupières et je massage bien mes extensions en espérant que l'huile désagrège la colle. Je rince à l'eau. Lorsque je me regarde dans le miroir, je constate que quelques extensions sont bel et bien parties. Une victoires pour canard ! Il en reste toute même encore environ une dizaine par cils. Lasse, je vais me coucher et dans mon lit, je les tripote encore un peu. Une ou deux tombent mais ça me fait mal, je pense que lors de cette soirée, j'ai dû y laisser plusieurs de mes vrais cils qui étaient en pleine pousse.

extension_de_cils_apres.jpg

Le lendemain au réveil, je fais l'état des pertes. Il me reste environ 8 cils à gauche, 12 à droite. C'est assez laid. j'ai l'impression d'avoir le regard vide. J'hésite entre aller me faire enlever les extensions ou les arracher moi même. Je réalise qu'on est dimanche, et je n'ai aucune envie d'aller courir dans Paris à la recherche d'un lieu de dépose de cils. D'un autre côté, mon ras de cils supérieur est un peu douloureux, la faute à l'opération commando de la veille, et je ne vois pas de nouveau tirer sur les extensions restantes.

Mon regard à moitié mort et moi passons donc une journée en tête à tête.
Je déprime : mais où est donc passé mon regard de biche ?

Lundi, je reprends le travail. Je n'ai pas eu le courage d'arracher les extensions restantes. Entre temps deux autres sont tombées grâce à mon nouveau rituel démaquillage à l'huile. Les jours passent, personne ne semble rien remarquer. Moi je le sais mais mes journées sont tellement bien remplies que je n'y pense même pas.

Jeudi arrive. Le soir, je prends une photo pour illustrer l'article que j'écris en ce moment même. je regrette de ne pas en avoir pris une chaque semaine pour que vous voyez l'évolution.

Ce soir, mon mec dans l’ascenseur m'a dit "tu es belle, ma chérie". Je lui ai répondu "même avec mes quatre cils qui se battent en duel". Et lui de rétorquer : "parce-que tu crois vraiment que c'est ça que je regarde ?" avant de scruter mes yeux en détail et de rire en voyant mes extensions survivantes. Parce-que quand même, c'est assez drôle, avouons-le !

Une expérience à retenter ?

Après ces quatre semaines, je crois pouvoir écrire que l'extension de cils n'est pas pour moi.

Je suis contente d'avoir eu l'occasion de tester. Honnêtement le résultat dans les 10 jours qui suivent la pose est extraordinaire et si vous avez les moyens de vous faire poser des extensions pour une durée aussi courte avant de vous les faire déposer, foncez !

De mon côté, c'est vraiment la troisième semaine qui m'oblige à écrire que je ne le referai pas. C'est difficile de voir ses cils tomber, son regard déséquilibré et de ne rien pouvoir faire soi-même pour empêcher cela. Si c'était à refaire, je prendrai un rendez-vous pour une dépose dès que je vois que le résultat ne me plaît plus.

Je pense aussi que mes cils sont d'une nature assez fragile (fins) ce qui n'a pas permis la meilleure des tenues pour les extensions. D'ailleurs, j'ai hâte d'être débarrassée de toutes mes extensions pour pouvoir les soigner à coup de Lipocils ou Revitalash...

De plus, le fait que je porte des lentilles a pu être un facteur de durée de vie limitée des extensions : le fait de toucher aux cils matin et soir n'est en effet sans doute pas recommandé...

Globalement, c'est une expérience en demi-teinte.

Et vous, avez-vous déjà porté des extensions ? Quel est votre avis sur le long terme ?