Vous connaissez ma propension à dire les choses cash, quitte à ne pas paraître très correcte ? 

Je pourrais écrire que ce mois-ci Birchbox m'a un peu déçue mais que, bon,quand même, la valeur est pas si mal donc bon, je ne peux pas vraiment me plaindre. Mais je ne vais pas le faire.

Birchbox m'a ÉNORMÉMENT DÉÇUE avec ses deux boxes French Riviera. Honnêtement, j'ai vraiment du mal à imaginer qu'en réunion de conception de la box de mai, la team ait pu applaudir des deux mains et valider la composition des deux boxes que j'ai reçues.

Pour tout vous dire, je me suis posée deux questions :

1/ Est-ce que les marques partenaires de Birchbox commencent à s’essouffler et ne plus proposer régulièrement de nouveautés permettant de varier le contenu ? Dernièrement, j'ai vraiment l'impression de tourner en rond (Absolution, Akane, CHI etc.) et d'avoir eu ce mois-ci une redite de mes boxes Things we love.

2/ Est-ce que Birchbox a vraiment cru qu'elle pouvait m'avoir en proposant des boxes au packaging canon ? Ok, j'ai bien écrit qu'il m'arrivait de commander les Birchbox juste pour les boîtes mais quand même...

birchbox_mai_2015__1_.JPG

Car oui, ce mois-ci, Birchbox a fait de nouveau un gros effort sur le design des boxes en faisant appel à quatre créatrices (dont la talentueuse Sobigraphie que j'adore) qui ont imaginé chacune un décor "croisette" en lien avec le thème French Riviera.

J'ai pour ma part reçu les versions de Lolita Picco et Smith, avec une préférence pour le thème citronnée ultra vitaminée de la seconde. Je suis vraiment fan de ces éditions limitées que je collectionne avec grand plaisir à chaque fois.

Par contre, la déception est venue du contenu que je n'ai par ailleurs pas du tout trouvé en lien avec le thème annoncé :

Prête pour une escapade en décapotable le long de la French Riviera ? Cheveux au vent, lunettes de soleil sur le nez, il ne manque plus que "Zou bisou bisou" en fond sonore pour parfaire le décor. Couleurs acidulées, flacons rétro chic, parfums de vacances, la sélection de mai annonce beauté ensoleillée et moments heureux. C'est la dolce vita à la française...

birchbox_mai_2015__2_.JPG

Première version :

Huile purifiante démaquillante AKANE (12 ml - valeur 2,4 €)

Huile argan pour cheveux CHI (15 ml - valeur 5,5 €)

Gloss CYNTHIA ROWLEY BEAUTY (2,25 g - valeur 7,7 €)

Stick yeux EYEKO (full size - valeur 5,3 €)

Soin repulpant ABSOLUTION (15 ml - valeur 10,20 €)

VALEUR TOTALE = 31 €

Ravie de pouvoir tester l'huile purifiante démaquillante AKANE mais, ce produit excepté, je suis vraiment insatisfaite avec la réception de produits déjà testés (Absoluton, Eyeko). Cette version fait un peu vidage de stocks chez Birchbox.

birchbox_mai_2015__3_.JPG

Deuxième version :

Huile purifiante démaquillante AKANE (12 ml - valeur 2,4 €)

Huile argan pour cheveux CHI (15 ml - valeur 5,5 €)

Gloss CYNTHIA ROWLEY BEAUTY (2,25 g - valeur 7,7 €)

Soin du visage multi actions OOLUTION (15 ml - valeur 9,9 €)

Déodorant SCHMIDT'S (15 ml - valeur 2,5 €)

VALEUR TOTALE = 28 €

Moins de produits connus dans cette deuxième version et des produits plutôt originaux à l'image du déodorant. Néanmoins, rien de très glamour ou évocateur du soleil, et de la french Riviera...

Globalement, c'est donc de l'insatisfaction voir de l'incompréhension qui me gagne après ouverture des deux boxes. Certes les boîtes sont jolies mais pour le reste...j'ai vraiment l'impression d'être le dindon de la farce et que Birchbox a vidé ses fonds de placards chez moi. CHI, par exemple, je n'en peux juste plus : les produits sont bourrés de silicones et j'en reçois depuis 2 ans déjà (également dans la Glossybox). Quand je vois que certaines ont reçu le Beautyblender et d'autres des produits Paul & Joe ou encore Talika (voir les deux), je suis un peu dépitée.

Vous croyez que la team Birchbox me lit et a décidé de me punir de ne pas être une blogueuse bisounours qui voit toujours tout beau tout rose et qui trouve toujours du positif...même lorsqu'il n'y en a vraiment pas ?

Des articles sur la Birchbox de mai chez les copines ?

Je vous invite à lire Needsandmoods qui a eu une version bien plus "croisette" je trouve ainsi que l'article de Janisensucre qui m'a fait beaucoup rire malgré sa mésaventure.