Silana blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - mooncup

Fil des billets

jeudi 12 mai 2016

La Be'Cup du bonheur [concours]

Trouver une mooncup en grande et moyenne surface ? J'en ai longtemps rêvé et c'est be'Cup qui vient de le faire.
Forcément il fallait que je vous en parle.

avis_test_becup_mooncup__3_.jpg

J'ADORE ma mooncup !

J'ADORE ma mooncup !

J'ADOOOOORE ma mooncup !

Vous l'avez compris, j'adore ma mooncup.

Pourtant, elle et moi, ça n'était pas gagné.
Mais six ans plus tard, elle compte assurément parmi les dix objets que j'emmènerai sur une île déserte.

Lire la suite...

vendredi 23 août 2013

3 ans avec ma mooncup : le bilan !

mooncup_bilan_3_ans__2_.JPG

Il y a un peu plus de trois ans maintenant, je sautais le pas et commençais à utiliser un truc pas très glam' aux premiers abords. Ce "truc" - la "mooncup" ou "coupe menstruelle" en français - a pourtant révolutionné ma vie, ou du moins, les quelques jours par mois où j'ai mes "ragnagna", ce truc de fille un peu pénible, reconnaissons-le, mais que pour le moment j'ai choisi de conserver même si je sais que certaines pilules permettent de se débarrasser de cette "contrainte".

Ma première mooncup était une Lady Cup transparente, gentiment offerte par le site CTOOBIO. Mes deux premiers cycles avec ce drôle de bidule n'ont pas été de tout repos. A l'époque, je ne l'ai pas écrit pour ne pas rebuter les moins téméraires d'entre vous.

Dans mon premier article sur la mooncup, j'ai ainsi surtout souligné les aspects positifs : l'impact écologique, le faible coup, la tranquillité pendant 12 H, l'absence d'odeurs etc. Pour moi qui voyage beaucoup et n'ai pas toujours une poubelle à portée de main, c'était vraiment la révolution. Le négatif, c'était surtout le retrait qui parfois s'avérait plus compliqué que prévu. Mais je suis malgré tout toujours parvenue à l'extraire, rassurez-vous.

Au fil des mois, j'ai gagné en confiance et en connaissance de mon "intérieur" et c'est véritablement devenu un jeu d'enfant.

Alors, j'en ai beaucoup parlé autour de moi, aux filles, aux garçons. J'en ai fait rire plus d'un, gêné je crois qu'on parle de "ces choses-là". Il faut croire que les règles au XXIème siècle, ça reste tabou. Je voyais dans leurs yeux que je parlais de quelque chose d'impropre même si pour moi, c'est juste NATUREL. 

Mais au final, j'ai convaincu des copines qui aujourd'hui sont adeptes et ne cessent de chanter mes louanges.

Le seul souci, c'est qu'un jour - environ 2 ans après la première utilisation, ma LadyCup s'est mise à sentir très mauvais, genre rat crevé. Je n'ai pas compris. J'avais respecté les conseils d'utilisation. J'ai regardé sur internet, lu quelques forums. Ouf, bonne nouvelle : je n'étais pas la seule dans cette situation et ça ne venait pas de mon "intérieur". Après avoir essayé quelques unes des astuces données (tremper sa coupe dans de l'eau oxygénée ou du vinaigre blanc pour la désinfecter) et qui n'ont rien donné, j'ai laissé tomber. J'étais à ce moment un peu déçue que cet objet qui m'avait rendu bien des services n'ait qu'une durée de vie de 2 ans alors qu'on m'avait promis 10 à 15 joyeuses années en sa compagnie.

En réalité, j'aurais très bien pu continuer à utiliser ma LadyCup. Après tout, elle n'était pas percée, et on ne sentait pas l'odeur désagréable du plastique lorsqu'elle était en position. Mais je n'en avais plus envie, l'odeur à l'air libre me débectait.

Je suis donc retournée à mes serviettes et mes tampons, sans grande conviction.

Le choc a été rude, je n'ai vraiment pas aimé ce "retour à la case départ". J'ai tenu 2 mois, mais à chaque cycle, je trouvais ça tellement contraignant. Penser à acheter ses protections, guetter le moment où ça arrive, penser à changer toutes les 6 heures, avoir une poubelle à portée de main... Pfff !

J'ai fini par craquer et j'ai acheté une nouvelle mooncup.

En trois ans, l'offre (et la demande, cela va de pair) avait beaucoup évolué. On trouvait bien plus de modèles : autant de couleurs, de finitions, de formes, de tiges ou d'anneaux qui me laissèrent un peu perdue. Mais pas pour longtemps. Je décidais après comparaison et relecture de forums pour avoir différents avis d'opter pour l'une des moins chères du marché qui avait aussi l'avantage d'être fun : la MeLuna. 

mooncup_bilan_3_ans.JPG

Ma MeLuna, je l'ai choisie violette, avec une tige à boules et en taille S puisque je n'ai pas encore eu d'enfants et que je reste relativement jeune. J'en suis très satisfaite. Elle est plus petite, plus légère que la MeLuna, plus glamour aussi. Surtout, elle est plus souple et pour moi, c'est un gros avantage car je la trouve plus simple à insérer/retirer.

Ma copine Jen l'a achetée en bleu pailleté et en est aussi ultra contente. Et contrairement à moi, elle n'a pas du tout eu les désagréments que j'ai pu vous conter pour le retrait lors de mes premières utilisations.

Cet article est un peu décousu mais j'espère malgré tout, qu'il vous donnera envie de tester ce drôle de bidule qui mériterait que l'on parle davantage de lui. 

Prête à sauter le pas ?